Brésil: La remise d’une médaille indigéniste au Président Bolsonaro soulève une vague d’indignation


Le gouvernement brésilien a attribué à Jair Bolsonaro la médaille “du mérite indigéniste” ce mercredi 16 mars 2022 pour ses “services” rendus à “la défense des droits des communautés indigènes”. Alors que le Président a été accusé à de nombreuses reprises de génocide et d’écocide, cette décoration a suscité de vives critiques de la part des autochtones et des associations de défense des droits de ces peuples. Planète Amazone dénonce cette remise de médaille et soutient leur colère.


Jair Bolsonaro lors de la cérémonie de remise de la médaille du mérite indigéniste. © Clauber Cleber Caetano/ Palácio do Planalto / Flickr 

Brésil - la remise d'une médaille indigèniste soulève une vague d'indignation

Le Président brésilien Jair Bolsonaro, ainsi que 25 autres lauréats dont le ministre de la Justice lui-même, ont reçu le mercredi 16 mars la médaille “du mérite indigéniste” en dépit des très nombreuses critiques qui émaillent sa politique envers les communautés autochtones. Cette distinction, autrefois traditionnellement décernée à des chefs emblématiques et militants écologistes, est une reconnaissance des services rendus par altruisme et pour la défense des peuples indigènes. Or, depuis son arrivée au pouvoir en 2019, le Président d’extrême droite s’est montré très favorable aux projets de loi autorisant l’exploitation minière et agricole sur les territoires réservés aux populations indigènes  et a été accusé à plusieurs reprises de perpétrer des crimes de génocide et d’écocide, en détruisant leur habitat et en bafouant leurs droits fondamentaux. 

Récompensé malgré une politique hostile aux indigènes

Aujourd’hui, sa politique extractive prend même un nouveau tournant, car son gouvernement profiterait du conflit en Ukraine pour faire approuver ses projets de loi permettant d’explorer les réserves de potassium du Brésil et ainsi pallier une éventuelle pénurie d’engrais russes. Alors que ces mesures sont en contradiction avec la protection des droits des peuples autochtones, Bolsonaro, orné d’une coiffe à plumes et portant une fille indigène dans ses bras lors de la remise de la médaille, a insisté sur le fait que les autochtones sont “à chaque fois plus égaux” que les blancs. Il ajoute même “vous êtes arrivé bien avant nous, mais avec le temps, nous nous sommes intégrés. Tout ce que nous voulons, c’est que vous fassiez sur votre terre ce que nous faisons sur la nôtre, car nous sommes frères, nous sommes amis et nous ne sommes pas différents”.  

Mais les principaux concernés ne croient pas un seul mot de celui qui avait promis, dès son entrée en fonction, de ne céder aucun “centimètre de plus” aux réserves indigènes, et les principaux leaders et associations de défense des populations autochtones n’ont pas tardé à réagir à la remise de cette médaille qu’ils jugent offensante. 

Une décoration qui soulève une vague d’indignation   

Le choix de Jair Bolsonaro pour cette médaille est très loin d’avoir fait l’unanimité parmi les entités représentant les tribus. En effet, un groupe de députés d’opposition, le Front Parlementaire écologiste a fait savoir son intention d’annuler l’ordonnance du ministère de la Justice via la proposition d’une motion. Alessandro Molon, responsable de ce groupe parlementaire, a ainsi déclaré: “C’est choquant que le gouvernement qui tente d’autoriser les mines sur les terres tribales, mettant en péril l’existence même de ces peuples, ait l’audace de s’autodécerner des médailles du “mérite” pour tout le mal qu’il a fait.” 

Pour sa part, Sonia Guajajara, coordinatrice de l’Association des peuples indigènes du Brésil (APIB) qui apparaît dans le film ‘Terra Libre’ du fondateur de Planète Amazone, Gert-Peter Bruch, a jugé “absurde” le fait que le chef de l’État reçoive cette distinction et a tweeté: “Comme si tous les revers auxquels nous sommes confrontés ne suffisaient pas, ce dis-gouvernement barbare en a maintenant créé un autre: une médaille du mérite à Jair Bolsonaro et ses alliés pour leurs services “significatifs” aux peuples autochtones”. 

 

 

Afin de protester contre cette décision, Sydney Possuelo, ancien président du Fonds National de l’Indien et l’un des activistes les plus renommés du pays, a annoncé le 17 mars qu’il rendait la même médaille qu’il avait reçu 35 ans plus tôt. Offensé par cet honneur offert à un gouvernement persécutant les tribus, il affirme dans une virulente lettre que cette décoration “n’a plus aucune valeur” et devient une “contradiction flagrante, monumentale, et éhontée”.

Alors que le Brésil abrite près d’un million d’indigènes, soit environ 0,5% de sa population, cette récompense est loin d’apaiser les profondes tensions existantes entre Jair Bolsonaro et les tribus qui le considèrent comme le président le plus nuisible à leurs droits ancestraux en quatre décennies de démocratie. 

 

Sources :

Le Figaro “Bolsonaro décoré du mérite indigéniste : réactions indignées”

The Guardian “Contemptuous anger in Brazil as Bolsonaro given indigenous merit medal”

 


Article rédigé par Anthony Cicion 



Mis a jour le 2022-06-30 07:20:10

Haut de page

A la une

Actus

Agenda

[Evénements publics]
09 août 2022
Journée Internationale des Peuples Autochtones
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

22 August 2021
[RT France] l'accaparement du mot «planète» par le groupe Canal+

17 June 2021
Brésil : Valdelice Veron dénonce le projet de loi PL 490/2007 menaçant les terres indigènes

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre