Cerrado : entre soja et savane brésilienne, que choisira l’Europe ?


Planète Amazone est engagée depuis des années pour la préservation de la savane brésilienne du Cerrado par sa lutte aux côtés du peuple Guarani-Kaiowá. Leur voix est portée au sein de nos productions audiovisuelles “Terre Libre” et “Protégeons l’Amazonie”, ainsi que dans notre prochaine coproduction “Amazonia, Coeur de la Terre Mère”, qui rappelle la puissante connexion entre l’Amazonie, le Cerrado et les nombreux écosystèmes menacés partout dans le monde.

Saviez-vous que les volailles Le Gaulois que l’on trouve dans les supermarchés français ne sont pas tout à fait… gauloises ? Selon Le Monde, la France a importé en 2022 plus de 3 millions de tonnes de soja pour nourrir ses animaux d’élevage en provenance entre autres du Cerrado (une savane à la biodiversité foisonnante au centre du Brésil). Une délégation indigène de cette région s’est rendue en Europe, entre le 14 et 18 mars, pour alerter sur la déforestation causée par la production de soja et convaincre ses décideurs d’inclure les écosystèmes boisés dans le règlement européen sur la déforestation importée.


Durant son voyage en Europe, après être intervenue aux Pays-Bas et avant son voyage en Belgique, la délégation indigène de l’Apib a été accueillie par le gouvernement français. | Deux membres de cette délégation Eliane Xunakalo et Dinamam Tuxá témoignent au ministère de la Francophonie © Apib

 

 

Bien moins connue que la forêt d’Amazonie, la région du Cerrado, immense savane dans le centre du Brésil de près de deux millions de kilomètres carrés, joue un rôle majeur pour le climat et l’écologie. Pourtant, elle est bien moins protégée au point que son taux de déforestation est aujourd’hui supérieur à celui de l’Amazonie (+ 83 % en mai 2023). Chaque mois, au Cerrado, l’équivalent de la surface de Paris est détruite, selon le rapport de l’ONG Mighty Earth, à partir entre autres des données satellitaires de l’Institut national de recherches spatiales.

 

Le Cerrado : un joyau aux mains de l’agro-business

Pourquoi ? Cette région est devenue la cible de l’agro-industrie brésilienne, qui convertit la savane du Cerrado en plantations de soja, de maïs, de canne à sucre et d’élevage de bétail, à l’origine d’une destruction massive des habitats naturels et de la perte irréversible de la biodiversité. Dans un autre rapport de juin 2023, Mighty Earth, indiquait que le groupe Bunge, leader mondial de la transformation des oléagineux, serait responsable d’au moins 11 000 hectares de déforestation.

« Les conséquences sont catastrophiques, on parle d’écosystèmes complètement ravagés. Les producteurs de soja forcent les populations à quitter leur village pour étendre leurs cultures. Le peuple Guarani-Kaiowá par exemple : leur village a été complètement baigné de pesticides, les fleuves sont contaminés, les personnes aussi… De nombreuses femmes perdent leur bébé à cause de ces produits », déplore Dinaman Tuxa, coordinateur exécutif de l’Articulation des peuples autochtones du Brésil (APIB), qui vit dans l’Etat de Bahia, dans le Cerrado, lors de la table ronde organisée par Mighty Earth à l’Académie du Climat, le 14 mars, à Paris.

Rencontre de la délégation indigène du Cerrado avec le ministère de la francophonie. Dinamam Tuxá échange ici avec la Secrétaire d’État Chrysoula Zacharopoulou. | © Apib

Du soja dans nos assiettes

Derrière ces géants brésiliens de l’agro-business, c’est aussi l’Union européenne qui est pointée du doigt, car c’est elle qui importe massivement ce soja (37 % en 2022, devant les Etats-Unis et la Chine) pour nourrir ses élevages intensifs de volailles, de porc, mais aussi de vaches laitières, que l’on retrouve par la suite dans les rayons des supermarchés. En France, des groupes comme Carrefour, Les Mousquetaires, Système U et LDC s’approvisionnent auprès de ces industriels. « Le soja que vous utilisez pour nourrir vos animaux est lié aux destructions et aux violences », dénonce encore Dinamam Tuxa.

 

Convaincre l’Europe

La faute à une loi européenne du 9 juin 2023 sur la déforestation importée qui, si elle oblige à compter du 1er janvier 2025 les entreprises à vérifier que les marchandises qu’elles vendent dans l’Union européenne n’ont contribué ni à la déforestation ni à la dégradation de forêts après le 31 décembre 2020, n’inclut pourtant pas les écosystèmes boisés non forestiers comme la savane du Cerrado. Par cette exclusion, cette réglementation ne fait que déplacer le problème à l’image de vases communicants : en réduisant la pression sur la forêt, celle-ci a été transférée sur les savanes. Restait à la délégation brésilienne en déplacement à Bruxelles le 18 mars dernier de convaincre les Européens d’inclure le Cerrado dans leur réglementation, alors que la commission européenne s’est engagée à étudier cette possibilité un an après l’entrée en vigueur de la loi. Parviendront-ils à obtenir un signal politique fort ? Réponse prochainement.

Planète Amazone lutte également depuis son origine sur le terrain européen pour protéger les écosystèmes brésiliens. En mars 2021, nous avons lancé une pétition, toujours en ligne, signée à ce jour par plus de 108 000 personnes. Celle-ci appelle au gel immédiat des importations liées à la déforestation et au contrôle strict des entreprises européennes responsables de la destruction des écosystèmes naturels et de la violation des droits des peuples indigènes. Par ailleurs, en 2022 Planète Amazone s’est également associée à la campagne #CarrefourNousEnfume de Mighty Earth qui dénonçait la responsabilité de la chaîne de distribution dans la déforestation massive de l’Amazonie. La lutte continue !


Pour aller plus loin : 

Notre film “Terra Libre” : https://shop.planeteamazone.org/index.php

Le second épisode de notre web série “Protégeons l’Amazonie”: https://vimeo.com/522891467

 

À lire également sur Planète Amazone :

COP28, ONU… PLANÈTE AMAZONE POURSUIT SON SOUTIEN AU PEUPLE GUARANI-KAIOWÁ

#CarrefourNousEnfume : le chef Kretã, du peuple Kaingang, prend la parole

TRIBUNE PUBLIÉE DANS LE MONDE CONTRE LA DESTRUCTION DES FORÊTS EN AMAZONIE

Nouvelle loi européenne contre la déforestation : victoire ou nouvelle illusion?

Brésil : la multinationale Bunge détruit la plus vaste savane du monde

 

Sources :

Le Monde : La déforestation continue dans le Cerrado brésilien, principale région d’exportation de soja vers la France

Mighty Earth : Monitoring deforestation in Brazilian supply chains

Radio France : Le Cerrado, grand oublié de la lutte contre la déforestation au Brésil

France Info : “Les producteurs de soja forcent les populations à quitter leur village” : des représentants des peuples autochtones du Brésil alertent sur la déforestation


Article rédigé par Martine de Gainza avec la participation de Quentin Moreau pour Planète Amazone

 



Mis a jour le 2024-04-15 09:50:03

Haut de page

A la une

en nouvelle-calédonie
la répression et le mépris p...

CAMPEMENT TERRE LIBRE 2024
LES RAISONS DE LA COLÈRE

Au Brésil, Ailton Krenak dev...
le premier membre indigène d...

La Suisse reconnue coupable
de violations des droits hum...

QUAND NOTRE PROCHAIN FILM re...
la lutte contre le traité UE...

Entre soja et savane brésili...
que choisira l’Europe ?

à la COP 28 et à l'ONU, Plan...
pour faire résonner la voix ...

Au Brésil, CONTRE UN PROJET ...
action commune des INDIGèNES...

Bilan de l'année 2023 au Bré...
Victoires et défaites des pe...

Rencontre avec Appolinaire O...
Gardien des forêts sacrées a...

Nouveau roman d'Arkan Simaan
En soutien aux indigènes d'A...

Avant-première spéciale à Br...
Découvrez 'Amazonia, Cœur de...

Démarcation de la terre de R...
La bataille juridique contin...

Au Congrès brésilien
Les droits des indigènes sab...

Sécheresse catastrophique au...
Le nord du pays ravagé

Forum mondial Normandie pour...
Retrouvez l'intervention de ...

Territoire du Kapot-Nhinore
Les agriculteurs contre la d...

Hommage à Rosita Watkins
L'amie des peuples indigènes...

Arrestation du cacique Valdi...
Les Guarani-Kaiowás sont att...

Crise humanitaire au Brésil
Les Yanomamis continuent de ...

Grande Assemblée du cacique ...
Planète Amazone en terre kay...

London Climate Action Week
Notre nouveau film en avant-...

Déforestation au Cerrado
Les ravages de la multinatio...

Planète Amazone au Brésil
Notre mission Terre Libre 20...

L'ancien président condamné...
Bolsonaro : toujours dangere...

Collecte de fonds pour ATL 2...
Rassemblement fin avril à Br...

La démarcation : une nécessi...
Pour les peuples et la natur...

Nouveau rapport du GIEC
l’humanité au bord du précip...

Planète Amazone à la COP15
Quelles actions face à la 6 ...

#CarrefourNousEnfume
Le message filmé de Kretã Ka...

Changement climatique
Notre COP27

Un film, 3 versions, 6 langu...
Le DVD de Terra Libre (enfin...

Démarcation des terres indig...
Victoire pour les Nambikwara...

Reconnaissance du crime d'éc...
La Belgique, bon élève europ...

Double meurtre en Amazonie
Justice pour Dom et Bruno

2012 - 2022
Planète Amazone, 10 ans d'ac...

Les 4 épisodes en replay
"Protégeons l'Amazonie"

Signez la pétition
Amazonie : stop au double-je...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Agenda

[Agenda]
06 juin 2024
6 juin 2024 > Projection – débat du film Terra Libre au Café Théodore à Trédrez Locquémeau...
Lire la suite

[Agenda]
20 février 2024
Bruxelles : projection en avant-première de “Amazonia, Cœur de la Terre Mère” en résista...
Lire la suite

[Festivals / conférences / colloques]
23 janvier 2024 - 11 juin 2024
Les peuples autochtones et l'anthropocène : cycle de conférences
Lire la suite

[Evénements publics]
30 novembre 2023 - 07 décembre 2023
Une délégation de Planète Amazone à la Cop 28 à Dubaï
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
16 novembre 2023
Projection-débat du film Terra Libre et rencontre avec Appolinaire Oussou Lio, chef du peuple T...
Lire la suite

[Evénements publics]
14 octobre 2023 - 21 avril 2024
L'art brésilien mis en lumière par l'exposition "Brésil, identités"
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

14 April 2023
L’appel de Pierre Richard en soutien à un grand rassemblement de peuples indigènes au Brésil

9 December 2022
Interview du cacique Kretã, du peuple Kaingang

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre