#CarrefourNousEnfume : le chef Kretã, du peuple Kaingang, prend la parole


Les activités anti environnementales de Carrefour ont été mises en lumière par un rapport de l’ONG Mighty Earth. Plusieurs associations, dont Planète Amazone, dénoncent le manque de transparence de ses liens avec la déforestation amazonienne. Le chef Kretã, du peuple Kangang, soutient cette campagne et nous adresse un message. 


© Planète-Amazone / Gert-Peter-Bruch

Le 5 septembre dernier, l’ONG internationale Mighty Earth a lancé la campagne #CarrefourNousEnfume. Le groupe militant américain, tirait la sonnette d’alarme sur la responsabilité de la chaîne de distribution dans la déforestation massive de l’Amazonie. Planète Amazone s’associe à ce mouvement à travers un message de soutien filmé du leader indigène Kretã du peuple indigène Kaingang.

 

Des partenariats dévastateurs 

Le groupe français Carrefour, numéro un de la grande distribution au Brésil, est également le plus gros distributeur de viande du pays. C’est principalement sa collaboration avec la plus grande entreprise de transformation de viande du monde, JBS, qui pose problème (selon le rapport de Mighty Earth en septembre 2022). Cette dernière est accusée de pratiquer la déforestation à grande échelle en Amazonie et dans d’autres biomes clés tels que le Cerrado et le Pantanal, afin d’y implanter des élevages bovins.

En traitant avec les négociants en viande et en soja aux pratiques dévastatrices, Carrefour se rend complice des atteintes aux droits humains et de la pollution climatique liées à ses chaînes d’approvisionnement.

 

Les engagements n’ont pas été tenus

Le jour du lancement de la campagne #CarrefourNousEnfume, visant à dénoncer l’exploitation des terres indigènes au profit de la production bovine, l’enseigne avait déclaré suspendre les livraisons de bœuf issu de deux abattoirs de JBS en Amazonie. Un premier pas apprécié, mais insuffisant. 

Malgré cela, de nombreux produits issus des deux abattoirs ont été retrouvés dans différents magasins du groupe après la date de l’annonce : “ une défaillance dans les instructions de suspension”, selon une porte-parole.

 

Novembre 2022 : nouvelle mobilisation

Tandis que l’Université de la Terre, un espace européen de réflexions et de débats autour des défis majeurs qui menacent notre planète, s’est tenu à l’UNESCO ces 25 et 26 novembre, les représentants de 8 ONG environnementales (Planete Amazone, Mighty Earth, all 4 trees, Envol Vert Coeur de Forêt, Our Forest, Notre Affaire à tous et Program Evolution) ainsi que 5 parlementaires ont signé une tribune pour appeler les entreprises du secteur privé, dont Carrefour, à prendre leur responsabilité face à la déforestation de l’Amazonie, aujourd’hui arrivée à un point de bascule.

Le mois dernier, Carrefour a renouvelé son engagement de s’assurer que le bœuf qu’il vend soit «sans déforestation» d’ici 2026. À ce jour, le groupe n’a toujours pas dévoilé ses résultats d’enquête.

Les ONG associées à ce projet appellent notamment le groupe commercial à assainir de toute urgence ses chaînes d’approvisionnement pour un objectif zéro déforestation et à en assurer la mise en œuvre fiable.

 

“Carrefour a menti” : le chef indigène Kretã dénonce la complicité du groupe

Les quatre dernières années ont été “comme si une bombe atomique était tombée sur le Brésil” d’après le chef Kretã du peuple indigène Kaingang et membre de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature. Ce dernier a tenu à passer un message de soutien à la campagne de Mighty Earth. Cette vidéo a été réalisée par Planète Amazone en novembre à Paris, lors d’une tournée organisée par Les Amis de la Terre, destinée à souligner l’opposition à l’application de l’accord de libre échange UE-Mercosur. Il appelle notamment les entreprise à s’aligner avec la promesse de Lula de “reconstruire l’Etat brésilien

Il a été constaté que la viande vendue à Carrefour provient des terres indigènes. Des terres déboisées pour la production de viande. Et Carrefour a menti publiquement, puisqu’ils n’ont toujours pas retiré leurs produits” – le Cacique Kretã du peuple Kaingang, dans son message filmé par Planète Amazone. 


Crédits : © Planète Amazone / Gert-Peter Bruch

Casino également mis en cause 

Carrefour n’est pas le seul groupe à être pointé du doigt pour sa responsabilité face à la déforestation. En mars 2021, une coalition d’associations brésiliennes et colombiennes pour la défense de l’environnement et des peuples autochtons (COIAB, FEFIPA, FEPOIMT et OPIAC), et internationales (Canopée, CPT, Envol Vert, FNE, Mighty Earth, Notre Affaire à Tous et Sherpa) avaient engagé une action en justice contre le distributeur alimentaire pour manquement à son devoir de vigilance. Elles reprochaient au groupe de n’avoir pris suffisamment de mesures pour lutter contre la consommation de viande issue de l’accaparement des terres forestières d’Amazonie. 

Lors de l’audience, le 9 juin dernier, la juge a proposé une médiation. Celle-ci a été refusée par la coalition, qui jugeait que de tels actes devaient nécessairement être portés devant la justice pénale. En effet, cette action soulève un débat fondamental quant à la responsabilité des entreprises face à la violation des droits des peuples autochtones et la destruction des écosystèmes. Elle nécessite, pour cette raison, une décision de justice en application de dispositions légales. 

Feux de forêt en Amazonie (crédits : © Brasil2 | Canva)

Sources:

Lire plus sur ce sujet : Le Parlement européen vote en faveur d’un projet de règlement contre l’importation de produits issus de la déforestation

 


Article rédigé par Anne-Laure Pianca et Eléonore Di Maria pour Planète Amazone



Mis a jour le 2024-04-05 23:00:54

Haut de page

A la une

CAMPEMENT TERRE LIBRE 2024
LES RAISONS DE LA COLÈRE

Au Brésil, Ailton Krenak dev...
le premier membre indigène d...

La Suisse reconnue coupable
de violations des droits hum...

QUAND NOTRE PROCHAIN FILM re...
la lutte contre le traité UE...

Entre soja et savane brésili...
que choisira l’Europe ?

à la COP 28 et à l'ONU, Plan...
pour faire résonner la voix ...

Au Brésil, CONTRE UN PROJET ...
action commune des INDIGèNES...

Bilan de l'année 2023 au Bré...
Victoires et défaites des pe...

Rencontre avec Appolinaire O...
Gardien des forêts sacrées a...

Nouveau roman d'Arkan Simaan
En soutien aux indigènes d'A...

Avant-première spéciale à Br...
Découvrez 'Amazonia, Cœur de...

Démarcation de la terre de R...
La bataille juridique contin...

Au Congrès brésilien
Les droits des indigènes sab...

Sécheresse catastrophique au...
Le nord du pays ravagé

Forum mondial Normandie pour...
Retrouvez l'intervention de ...

Territoire du Kapot-Nhinore
Les agriculteurs contre la d...

Hommage à Rosita Watkins
L'amie des peuples indigènes...

Arrestation du cacique Valdi...
Les Guarani-Kaiowás sont att...

Crise humanitaire au Brésil
Les Yanomamis continuent de ...

Grande Assemblée du cacique ...
Planète Amazone en terre kay...

London Climate Action Week
Notre nouveau film en avant-...

Déforestation au Cerrado
Les ravages de la multinatio...

Planète Amazone au Brésil
Notre mission Terre Libre 20...

L'ancien président condamné...
Bolsonaro : toujours dangere...

Collecte de fonds pour ATL 2...
Rassemblement fin avril à Br...

La démarcation : une nécessi...
Pour les peuples et la natur...

Nouveau rapport du GIEC
l’humanité au bord du précip...

Planète Amazone à la COP15
Quelles actions face à la 6 ...

#CarrefourNousEnfume
Le message filmé de Kretã Ka...

Changement climatique
Notre COP27

Un film, 3 versions, 6 langu...
Le DVD de Terra Libre (enfin...

Démarcation des terres indig...
Victoire pour les Nambikwara...

Reconnaissance du crime d'éc...
La Belgique, bon élève europ...

Double meurtre en Amazonie
Justice pour Dom et Bruno

2012 - 2022
Planète Amazone, 10 ans d'ac...

Les 4 épisodes en replay
"Protégeons l'Amazonie"

Signez la pétition
Amazonie : stop au double-je...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Agenda

[Agenda]
06 juin 2024
6 juin 2024 > Projection – débat du film Terra Libre au Café Théodore à Trédrez Locquémeau...
Lire la suite

[Agenda]
20 février 2024
Bruxelles : projection en avant-première de “Amazonia, Cœur de la Terre Mère” en résista...
Lire la suite

[Festivals / conférences / colloques]
23 janvier 2024 - 11 juin 2024
Les peuples autochtones et l'anthropocène : cycle de conférences
Lire la suite

[Evénements publics]
30 novembre 2023 - 07 décembre 2023
Une délégation de Planète Amazone à la Cop 28 à Dubaï
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
16 novembre 2023
Projection-débat du film Terra Libre et rencontre avec Appolinaire Oussou Lio, chef du peuple T...
Lire la suite

[Evénements publics]
14 octobre 2023 - 21 avril 2024
L'art brésilien mis en lumière par l'exposition "Brésil, identités"
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

14 April 2023
L’appel de Pierre Richard en soutien à un grand rassemblement de peuples indigènes au Brésil

9 December 2022
Interview du cacique Kretã, du peuple Kaingang

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre