Brésil : une sécheresse catastrophique ravage le nord du pays


Depuis le mois de septembre 2023, un épisode de sécheresse sans précédent touche le nord du Brésil et en particulier l’État d’Amazonas, le plus grand du pays. Les populations locales ainsi que la faune et la flore d’Amazonie paient un lourd tribut.


Le nordeste Brésilien en proie à une violente sécheresse || Midia NINJA

En novembre 2023, une température record proche des 40°C a été enregistrée, et le fleuve Amazone est tombé à son niveau le plus bas depuis un siècle. Pour la première fois en 121 ans, le niveau de la rivière Rio Negro, un affluent de l’Amazone, est passé en dessous des 13 mètres de profondeur. Les différents relevés effectués dépassent les records enregistrés jusqu’ici, qui étaient déjà alarmants.

 

Une sécheresse aux conséquences dramatiques

Cet épisode de sécheresses est terrible pour la biodiversité locale. Au lac Téfé, près de 178 dauphins roses ont été retrouvés morts, ce qui représente environ 10% de la population de la région, selon l’association écologiste Sea Shepherd. De nombreuses espèces de dauphins déjà en danger pourraient connaître une extinction totale. Au-delà des dauphins, c’est l’ensemble des animaux aquatiques qui souffrent à l’image des milliers de poissons morts qui flottent à la surface des eaux. 

 

Les premières victimes de ce désastre écologique sont bien entendu les populations locales, et en particulier les peuples indigènes dont la pêche, devenue presque impossible, est une source d’approvisionnement cruciale. Parallèlement, la diminution des cours d’eau complique considérablement l’approvisionnement alimentaire de nombreux villages qui dépendent traditionnellement de livraisons par voie fluviale. En effet, la quasi-totalité des villages de l’État d’Amazonas sont actuellement en état d’urgence. 

 

La ministre brésilienne de l’environnement Marina Silva résume lors d’une interview accordée à Reuters : 

“La situation est très préoccupante. Cette sécheresse record a perturbé les voies de transport fluvial, menaçant de pénuries d’eau et de nourriture, et une importante mortalité des poissons est déjà en cours”.

 

Quelles sont les causes de cet évènement de sécheresse dramatique ?

Pour expliquer cette catastrophe, deux phénomènes sont à l’œuvre. D’une part, le changement climatique engendré par les émissions humaines de gaz à effet de serre a provoqué un réchauffement des eaux de l’Atlantique nord. D’autre part, le phénomène météorologique El Niño provoque un réchauffement de la surface des eaux de l’océan Pacifique, lequel entraîne la formation de systèmes de basse pression dans l’atmosphère.

 

La déforestation massive de la région a également aggravé la situation, réduisant la capacité de la forêt à réguler le climat et à retenir l’humidité, augmentant le déclenchement de feux à des fins de défrichage et d’exploitation, ce qui a pour effet d’augmenter la température et de dégrader la qualité de l’air coincé par El Niño.

 

Et après ?

Cette sécheresse historique inquiète par ses répercussions colossales sur la vie des populations locales. La vie des plus de 600 000 personnes touchées, selon les estimations du Guardian, est dramatique. Les enfants ne vont plus à l’école parce qu’ils ne peuvent plus s’y rendre par voie fluviale, la pêche est devenue quasi impossible et l’eau pour se laver, cuisiner et boire commence à manquer dans certaines régions. Les experts prédisent que la situation pourrait perdurer jusqu’au début de l’année 2024.

 

Par ailleurs, cette situation est une bombe à retardement. En effet, la saison des pluies, qui débute d’ordinaire en décembre, sera cette année plus courte et elle risquerait donc d’être insuffisante pour recharger les sols en eau. La sécheresse actuelle risque d’être un aperçu dramatique de ce que pourrait subir la région dans un futur sans baisse des émissions de gaz à effet de serre. 

 

Considérons cette situation tragique comme un signal d’alarme et un appel à s’unir avec la communauté scientifique et les peuples indigènes dans la lutte pour garantir à l’humanité toute entière un avenir viable.

 

Pour aller plus loin : 

Nouveau rapport du GIEC : l’humanité au bord du précipice

Brésil : la multinationale Bunge détruit la plus vaste savane du monde

 

Sources : 

Reuters : More rare dolphins die in new spot along Brazil’s Amazon River -report

Reporterre : En Amazonie, une sécheresse interminable

Futura : La vie en Amazonie perturbée par une sécheresse extrême

The Guardian : ‘For us, the Amazon isn’t a cause, it’s our home’: the riverside communities stranded by the climate crisis

TF1 Info: Près de 60 degrés ressentis à Rio : les Brésiliens confrontés à une chaleur extrême

 

Article rédigé par Edwige Grunenwald et Quentin Moreau pour Planète Amazone



Mis a jour le 2024-01-30 22:12:50

Haut de page

A la une

Bilan de l'année 2023 au Bré...
Victoires et défaites des pe...

Rencontre avec Appolinaire O...
Gardien des forêts sacrées a...

Nouveau roman d'Arkan Simaan
En soutien aux indigènes d'A...

Avant-première spéciale à Br...
Découvrez 'Amazonia, Cœur de...

Démarcation de la terre de R...
La bataille juridique contin...

Au Congrès brésilien
Les droits des indigènes sab...

Sécheresse catastrophique au...
Le nord du pays ravagé

Forum mondial Normandie pour...
Retrouvez l'intervention de ...

Territoire du Kapot-Nhinore
Les agriculteurs contre la d...

Hommage à Rosita Watkins
L'amie des peuples indigènes...

Arrestation du cacique Valdi...
Les Guarani-Kaiowás sont att...

Crise humanitaire au Brésil
Les Yanomamis continuent de ...

Grande Assemblée du cacique ...
Planète Amazone en terre kay...

London Climate Action Week
Notre nouveau film en avant-...

Déforestation au Cerrado
Les ravages de la multinatio...

Planète Amazone au Brésil
Notre mission Terre Libre 20...

L'ancien président condamné...
Bolsonaro : toujours dangere...

Collecte de fonds pour ATL 2...
Rassemblement fin avril à Br...

La démarcation : une nécessi...
Pour les peuples et la natur...

Nouveau rapport du GIEC
l’humanité au bord du précip...

Planète Amazone à la COP15
Quelles actions face à la 6 ...

#CarrefourNousEnfume
Le message filmé de Kretã Ka...

Changement climatique
Notre COP27

Un film, 3 versions, 6 langu...
Le DVD de Terra Libre (enfin...

Démarcation des terres indig...
Victoire pour les Nambikwara...

Reconnaissance du crime d'éc...
La Belgique, bon élève europ...

Double meurtre en Amazonie
Justice pour Dom et Bruno

2012 - 2022
Planète Amazone, 10 ans d'ac...

Les 4 épisodes en replay
"Protégeons l'Amazonie"

Signez la pétition
Amazonie : stop au double-je...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

L'ALLIANCE DES GARDIENS DE M...
Un mouvement mondial pour la...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Agenda

[Agenda]
20 février 2024
Bruxelles : projection en avant-première de “Amazonia, Cœur de la Terre Mère” en résista...
Lire la suite

[Evénements publics]
30 novembre 2023 - 07 décembre 2023
Une délégation de Planète Amazone à la Cop 28 à Dubaï
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
16 novembre 2023
Projection-débat du film Terra Libre et rencontre avec Appolinaire Oussou Lio, chef du peuple T...
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
15 juin 2023
Projection/débat du film Terra Libre au cinéma Sirius
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
05 mai 2023
Projection/débat du film Terra Libre au cinéma Apollo
Lire la suite

[Manifestations]
24 avril 2023 - 28 avril 2023
CAMPEMENT TERRE LIBRE : LE GRAND RASSEMBLEMENT ANNUEL DES PEUPLES INDIGÈNES BRÉSILIENS
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

14 April 2023
L’appel de Pierre Richard en soutien à un grand rassemblement de peuples indigènes au Brésil

9 December 2022
Interview du cacique Kretã, du peuple Kaingang

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre