Planète Amazone de retour au Forum mondial Normandie pour la Paix


Vendredi 29 septembre, Planète Amazone était invitée à la 6e édition du Forum Mondial Normandie pour la paix. À l’occasion de sa participation au débat « Résistances ! La paix des peuples », Gert-Peter Bruch, le fondateur et président de Planète Amazone, a mis en lumière les combats cruciaux de Planète Amazone, à savoir la lutte pour la démarcation des terres indigènes et la reconnaissance du crime d’écocide.


Planète Amazone représentée par son président, Gert-Peter Bruch, a participé à un débat avec Brijlal Chaudhari, président de « Global Home for Indigenous Peoples », Sara Olsvig, présidente du Conseil circumpolaire inuit, Natalya Saprunova, photographe de l’exposition « Saamis, nous vivions dans la Toundra » au grand débat « Résistances ! La paix des peuples », modéré par Leslie Cloud, juriste et membre du réseau « Justice and Indigenous Peoples Rights ».

 

Revivez ce débat passionnant :

 

Le débat fut un moment privilégié pour rappeler ou faire découvrir les missions et les combats de Planète Amazone à un jeune public. Voici les déclarations fortes de son président.

 

“Notre civilisation s’est construite aux dépens des peuples autochtones”

 Le célèbre chef Raoni, dès les années 1980, déclarait :

“Votre modèle de développement est en train de détruire mon peuple et nos territoires mais ce que nous subissons aujourd’hui si vous ne nous aidez pas, vous allez aussi le subir dans un futur relativement proche.”

Cette déclaration du grand chef kayapo résume parfaitement la mission de Planète Amazone en Europe : sensibiliser les dirigeants diplomatiques, les médias  et les opinions publiques européennes aux combats des peuples indigènes et faire entendre leurs voix. Dans ce but, nous avons organisé des tournées internationales de leaders indigènes et réalisé le film “Terra Libre” et la mini-série “Protégeons l’Amazonie”.  

 

“Ces territoires ne sont pas des espaces de ressources naturelles dans lesquels on peut puiser, ce sont des territoires sacrés et les peuples indigènes protègent les quatre éléments sacrés […] : la terre, l’eau, le feu et l’air.”

Gert-Peter Bruch se fait l’ambassadeur de la reconnaissance du crime d’écocide portée notamment par un collectif de juristes et l’ONG Stop Ecocide International. L’idée serait de faire en sorte qu’à l’échelle internationale, “les gens, États et entreprises qui détruisent un écosystème, et qui impactent donc de façon durable les générations futures puissent être traînés devant les tribunaux pour répondre de leurs actes”.

 

 Ce projet, utopiste pour certains, est désormais discuté dans plus de 25 pays et pourrait permettre enfin d’intégrer les peuples indigènes dans les réflexions écologiques :

“Nommer comme objet de droit des espaces naturels, une montagne, une rivière pour qu’elle puisse être défendue par des tuteurs comme les peuples autochtones ou des gens en lien avec l’écosystème est nouveau pour nous mais vécu depuis longtemps par les peuples autochtones.”

 

“On parle de peuples en lutte, en résistance et si ces peuples cessent de lutter ils meurent”

Au Brésil, malgré l’obligation constitutionnelle de l’État, les terres indigènes ne sont pas encore protégées et les droits constitutionnels des peuples indigènes sans cesse remis en cause. Il faut qu’il y ait au côté des peuples autochtones un soutien, que les citoyens comprennent que cette lutte leur appartient et qu’ils soient en permanence aux côtés des peuples autochtones.

 

Gert-Peter Bruch souligne également que l’ONU n’inclut pas efficacement les peuples autochtones aux discussions lors des rendez-vous internationaux : les protocoles administratifs très compliqués pour certains chefs indigènes analphabètes les éloignent des processus de décision alors qu’ils disposent de savoirs et d’expertises colossales en matière de protection de l’environnement et de la biodiversité.

 

 Malgré tous ces obstacles, la résistance des peuples indigènes est source d’admiration. Leurs initiatives sont particulièrement intéressantes et de nature à forcer l’ONU et les États à évoluer car elles ouvrent des voies de dialogue entre les peuples indigènes et leurs alliés partout dans le monde, comme le fait la grande Alliance des Gardiens de Mère Nature.

 

 Il est temps de rejoindre les alliances et les mouvements de résistance des peuples indigènes :

“Les peuples indigènes tout seuls ne peuvent arriver à rien. Seuls nous ne pouvons arriver à rien. C’est uniquement par ces alliances que nous pouvons arriver à nous en sortir.”

 

Retrouvez nos actions récentes :

NOTRE PARTICIPATION AU GRAND RASSEMBLEMENT INDIGÈNE ORGANISÉ PAR LE CACIQUE RAONI SUR SA TERRE

“Amazonie, Coeur de la Terre Mère”, notre nouveau film présenté à Londres

Notre mission au Brésil au sein du coalition en soutien aux peuples indigènes

 

Article rédigé par Quentin Moreau et Laetitia Forestier pour Planète Amazone



Mis a jour le 2024-04-15 09:50:03

Haut de page

A la une

en nouvelle-calédonie
la répression et le mépris p...

CAMPEMENT TERRE LIBRE 2024
LES RAISONS DE LA COLÈRE

Au Brésil, Ailton Krenak dev...
le premier membre indigène d...

La Suisse reconnue coupable
de violations des droits hum...

QUAND NOTRE PROCHAIN FILM re...
la lutte contre le traité UE...

Entre soja et savane brésili...
que choisira l’Europe ?

à la COP 28 et à l'ONU, Plan...
pour faire résonner la voix ...

Au Brésil, CONTRE UN PROJET ...
action commune des INDIGèNES...

Bilan de l'année 2023 au Bré...
Victoires et défaites des pe...

Rencontre avec Appolinaire O...
Gardien des forêts sacrées a...

Nouveau roman d'Arkan Simaan
En soutien aux indigènes d'A...

Avant-première spéciale à Br...
Découvrez 'Amazonia, Cœur de...

Démarcation de la terre de R...
La bataille juridique contin...

Au Congrès brésilien
Les droits des indigènes sab...

Sécheresse catastrophique au...
Le nord du pays ravagé

Forum mondial Normandie pour...
Retrouvez l'intervention de ...

Territoire du Kapot-Nhinore
Les agriculteurs contre la d...

Hommage à Rosita Watkins
L'amie des peuples indigènes...

Arrestation du cacique Valdi...
Les Guarani-Kaiowás sont att...

Crise humanitaire au Brésil
Les Yanomamis continuent de ...

Grande Assemblée du cacique ...
Planète Amazone en terre kay...

London Climate Action Week
Notre nouveau film en avant-...

Déforestation au Cerrado
Les ravages de la multinatio...

Planète Amazone au Brésil
Notre mission Terre Libre 20...

L'ancien président condamné...
Bolsonaro : toujours dangere...

Collecte de fonds pour ATL 2...
Rassemblement fin avril à Br...

La démarcation : une nécessi...
Pour les peuples et la natur...

Nouveau rapport du GIEC
l’humanité au bord du précip...

Planète Amazone à la COP15
Quelles actions face à la 6 ...

#CarrefourNousEnfume
Le message filmé de Kretã Ka...

Changement climatique
Notre COP27

Un film, 3 versions, 6 langu...
Le DVD de Terra Libre (enfin...

Démarcation des terres indig...
Victoire pour les Nambikwara...

Reconnaissance du crime d'éc...
La Belgique, bon élève europ...

Double meurtre en Amazonie
Justice pour Dom et Bruno

2012 - 2022
Planète Amazone, 10 ans d'ac...

Les 4 épisodes en replay
"Protégeons l'Amazonie"

Signez la pétition
Amazonie : stop au double-je...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Agenda

[Agenda]
06 juin 2024
6 juin 2024 > Projection – débat du film Terra Libre au Café Théodore à Trédrez Locquémeau...
Lire la suite

[Agenda]
20 février 2024
Bruxelles : projection en avant-première de “Amazonia, Cœur de la Terre Mère” en résista...
Lire la suite

[Festivals / conférences / colloques]
23 janvier 2024 - 11 juin 2024
Les peuples autochtones et l'anthropocène : cycle de conférences
Lire la suite

[Evénements publics]
30 novembre 2023 - 07 décembre 2023
Une délégation de Planète Amazone à la Cop 28 à Dubaï
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
16 novembre 2023
Projection-débat du film Terra Libre et rencontre avec Appolinaire Oussou Lio, chef du peuple T...
Lire la suite

[Evénements publics]
14 octobre 2023 - 21 avril 2024
L'art brésilien mis en lumière par l'exposition "Brésil, identités"
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

14 April 2023
L’appel de Pierre Richard en soutien à un grand rassemblement de peuples indigènes au Brésil

9 December 2022
Interview du cacique Kretã, du peuple Kaingang

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre