Résumé de l’année 2017


2017 a été presque entièrement consacrée au soutien de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, avec en particulier l’organisation de la Grande Assemblée à Brasília.


Les membres de Planète Amazone (Mathieu Bonnet, Gert-Peter Bruch et Hugues Pieto) lors de la Grande Assemblée de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, à Brasília, en octobre 2017

Décembre : participation de Planète Amazone au « One Planet Summit », organisé par Emmanuel Macron pour marquer les deux ans de l’Accord de Paris pour le Climat (COP21).

Novembre : participation de Gert-Peter Bruch et de trois autres membres de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature (Marishöri Najashi Samaniego, Tom Goldtooth et Ninawa Huni Kui) à la COP23, à Bonn (Allemagne). Rencontre avec le Président français Emmanuel Macron, le 15 novembre, sur le pavillon France, qui confirme la tenue d’un Sommet des Peuples Autochtones à Paris pour 2019, à l’initiative de Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire (rendez-vous avec lui le 16). Présentation de la Déclaration de l’Alliance des Gardiens et Enfants de la Terre Mère au pavillon autochtone.

Le 23, rencontre publique pour l’Alliance des Gardiens de Mère Nature à la Belleviloise (Paris), dans le cadre de la Nuit des Débats avec la participation de Pierre Richard, Gert-Peter Bruch, Marishöri Najashi Samaniego, Vanessa Joseph (Jeunesse Autochtone de Guyane) et Marine Calmet (Nature Rights).

Le 24, remise officielle, à Paris, du document final de la Grande Assemblée 2017 de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature (Déclaration des Gardiens et Enfants de la Terre Mère), par Gert-Peter Bruch et Marishori Najashi Samaniego à Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire

Octobre : du 11 au 16, tenue de la première Grande Assemblée Internationale de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, à Brasilia. Pendant cinq jours, près de 200 représentants autochtones du monde entier et des personnalités engagées dans la préservation de l’environnement débattent de sujets d’importance mondiale pour l’avenir de l’humanité : climat, biodiversité, environnement, énergie, technologie, conflits, droits humains, droits de la nature… Près de 80 peuples (Kayapo, Masaï, Maori, Otomi, Saami, Dayak, Yanomami, Navajo, Mapuche, Ashaninka, Sarayaku, Papou, Kanak…) venus de 30 pays et cinq continents, sont représentés. Ensemble, s’inspirant des défis relevés par les peuples autochtones sur leurs territoires traditionnels menacés et de leur faculté de résilience, qu’ils soient forestiers, insulaires, arctiques, qu’ils vivent dans le désert, dans les steppes, dans les montagnes, ils rédigent et adoptent la Déclaration des Gardiens et Enfants de l’Alliance des Gardiens de la Terre Mère, à partir de laquelle l’Alliance développera des stratégies et projets inspirants, pour proposer à l’humanité des modèles de développement non prédateurs, préserver le climat, la biodiversité et la paix, pour les générations futures.

Septembre : voyage en Suisse de Gert-Peter Bruch pour préparer la participation à la Grande Assemblée de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature du Chef Almir Narayamoga, du peuple Paiter Surui et de sa délégation. Des spots vidéos de soutien à l’AGMN sont tournés.

Le 16, tournage d’une vidéo avec Pierre Richard et Bernard Lavilliers pour annoncer la tenue de la Grande Assemblée de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature. La vidéo est diffusée en deux parties (1 et 2).

Août : voyage aux États-Unis de Gert-Peter Bruch pour préparer la participation à la Grande Assemblée de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature de Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd Conservation Society. Celui-ci ne pouvant pas se rendre au Brésil pour cause de mandat Interpol, des messages vidéos sont enregistrés.

Juillet : voyage en Suisse de Gert-Peter Bruch pour préparer la participation à la Grande Assemblée de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature du Chef Davi Kopenawa (peuple Yanomami, Brésil), initiateur de l’AGMN auprès du Cacique Raoni Metuktire, et de représentants des ONGs NiceFuture et Aquaverde.

Juin : publication d’une nouvelle brochure de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature.

Avril : du 19 au 28 à Brasilia (Brésil), quatrième mission préparatoire de Planète Amazone pour la Grande Assemblée de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, menée par Gert-Peter Bruch et Marishöri Najashi Samaniego, en leur qualité de membres du Comité Exécutif de l’AGMN et Constance Gard, affectée à la coordination de l’organisation de la Grande Assemblée depuis janvier 2017. Les autres personnes ayant contribué à cette mission sont le cacique Raoni Metuktire, Megaron Txucarramae et leur accompagnant, Beptuk Metuktire (petit-fils et interprète du cacique Raoni), Kretã Kaingang, de l’Articulação dos Povos Indígenas da Região Sul (Arpin Sul) et de l’APIB, Dinamam Tuxa, Articulação dos Povos e Organizações Indígenas do NE, MG e ES (APOINME) et de l’APIB et Sônia Guajajara, coordinatrice de l’APIB. Tous se sont dévoués pour présenter l’Alliance des Gardiens de Mere Nature et la prochaine Grande Assemblée internationale, dont la tenue a été repoussée une dernière fois pour octobre 2017 (dates définitives : 11-17 octobre). Le pont d’orgue de cette mission est la présentation de l’Alliance et de la Grande Assemblée lors du Campement Terre Libre (Acampamento Terra Livre), organisée par l’APIB et qui mobilise cette année-là près de 4000 indigènes. Par ailleurs, la mission permet de rencontrer 12 Ambassades (Allemagne, Australie, Belgique, Canada, Equateur, France, Japon, Mexique, Norvège, Pays Bas, Suisse, Union Européenne), ainsi que l’Organisation du traité de coopération amazonienne – OTCA, afin de dialoguer avec les Etats et leur demander leur soutien. Une nouvelle rencontre avec le Ministère brésilien de l’Environnement, permet d’obtenir la mise à disposition d’un lieu à Brasilia pour la Grande Assemblée. Le Stade Garrincha s’avéra cependant inadapté à la tenue de l’événement. Des contacts sont également pris avec de nouveaux partenaires potentiels pour la Grande Assemblée, tels que Greenpeace Brésil et la CIMI.

Le 15, participation de Gert-Peter Bruch à la conférence « Les peuples racines, gardiens de la planète Terre » lors de la 12ème Foire artisanale, biologique et équitable de La Farlède et projection de 30 minutes du film ‘Terra Libre’, produit par Planète Amazone.

Février : troisième mission préparatoire de Planète Amazone pour la Grande Assemblée de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, menée par Gert-Peter Bruch et Marie Peixoto, rapporteure pour le Comité Stratégique de l’Alliance. La mission s’effectue au Brésil dans les villes de Peixoto de Azevedo (Mato Grosso), Goiânia et Rio de Janeiro. Une réunion déterminante est organisée à la demande du cacique Raoni Metuktire à Peixoto de Azevedo en présence d’une vingtaine de chefs Kayapos. Il est proposé une réévaluation et un remaniement du projet de Grande Assemblée en l’absence de mobilisation des autres partenaires de l’Instituto Raoni. Cette proposition est acceptée par les intervenants et il est décidé d’envoyer à Brasilia, auprès de Planète Amazone, 3 représentants Kayapo : Megaron Txucarramae, Patxon Metuktire et Beptuk Metuktire. Il s’agit de rencontrer autorités et partenaires potentiels, afin de recueillir leur soutien. À Brasilia, entre le 15 et le 17 février, la délégation rencontre José Sarney Filho, Ministre de l’Environnement, Antônio Fernandes Toninho Costa, Président de la Funai, Ivan Valente, député, André Villas-Bôas, secrétaire exécutif de l’ISA, Sônia Guajajara, représentante de l’APIB (qui accepte de rejoindre le Comité Stratégique de l’Alliance) et Juliano Basso, de la Casa de Cultura Cavaleiro de Jorge. À Goiânia, le 20 février, Gert-Peter Bruch et Marie Peixoto rencontrent les dirigeants de l’UFG (Universidade Federal de Goiás) qui forme des indigènes venus du Brésil entier. À partir du 21, la mission se poursuit à Rio de Janeiro : rencontres avec la direction du Musée de l’Indien, le mouvement Gota No Oceano (Une goutte dans l’océan) et des représentants de Sea Shepherd Brésil. Le carnaval de Rio est l’occasion de retrouver le cacique Raoni et Megaron Txucarramäe pour présenter l’Alliance auprès de nombreux chefs indigènes venus de la région du Haut-Xingú, afin qu’ils participent à la Grande Assemblée et aussi notre parrain, Bernard Lavilliers.



Mis a jour le 2024-04-05 23:00:54

Haut de page

A la une

CAMPEMENT TERRE LIBRE 2024
LES RAISONS DE LA COLÈRE

Au Brésil, Ailton Krenak dev...
le premier membre indigène d...

La Suisse reconnue coupable
de violations des droits hum...

QUAND NOTRE PROCHAIN FILM re...
la lutte contre le traité UE...

Entre soja et savane brésili...
que choisira l’Europe ?

à la COP 28 et à l'ONU, Plan...
pour faire résonner la voix ...

Au Brésil, CONTRE UN PROJET ...
action commune des INDIGèNES...

Bilan de l'année 2023 au Bré...
Victoires et défaites des pe...

Rencontre avec Appolinaire O...
Gardien des forêts sacrées a...

Nouveau roman d'Arkan Simaan
En soutien aux indigènes d'A...

Avant-première spéciale à Br...
Découvrez 'Amazonia, Cœur de...

Démarcation de la terre de R...
La bataille juridique contin...

Au Congrès brésilien
Les droits des indigènes sab...

Sécheresse catastrophique au...
Le nord du pays ravagé

Forum mondial Normandie pour...
Retrouvez l'intervention de ...

Territoire du Kapot-Nhinore
Les agriculteurs contre la d...

Hommage à Rosita Watkins
L'amie des peuples indigènes...

Arrestation du cacique Valdi...
Les Guarani-Kaiowás sont att...

Crise humanitaire au Brésil
Les Yanomamis continuent de ...

Grande Assemblée du cacique ...
Planète Amazone en terre kay...

London Climate Action Week
Notre nouveau film en avant-...

Déforestation au Cerrado
Les ravages de la multinatio...

Planète Amazone au Brésil
Notre mission Terre Libre 20...

L'ancien président condamné...
Bolsonaro : toujours dangere...

Collecte de fonds pour ATL 2...
Rassemblement fin avril à Br...

La démarcation : une nécessi...
Pour les peuples et la natur...

Nouveau rapport du GIEC
l’humanité au bord du précip...

Planète Amazone à la COP15
Quelles actions face à la 6 ...

#CarrefourNousEnfume
Le message filmé de Kretã Ka...

Changement climatique
Notre COP27

Un film, 3 versions, 6 langu...
Le DVD de Terra Libre (enfin...

Démarcation des terres indig...
Victoire pour les Nambikwara...

Reconnaissance du crime d'éc...
La Belgique, bon élève europ...

Double meurtre en Amazonie
Justice pour Dom et Bruno

2012 - 2022
Planète Amazone, 10 ans d'ac...

Les 4 épisodes en replay
"Protégeons l'Amazonie"

Signez la pétition
Amazonie : stop au double-je...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Agenda

[Agenda]
06 juin 2024
6 juin 2024 > Projection – débat du film Terra Libre au Café Théodore à Trédrez Locquémeau...
Lire la suite

[Agenda]
20 février 2024
Bruxelles : projection en avant-première de “Amazonia, Cœur de la Terre Mère” en résista...
Lire la suite

[Festivals / conférences / colloques]
23 janvier 2024 - 11 juin 2024
Les peuples autochtones et l'anthropocène : cycle de conférences
Lire la suite

[Evénements publics]
30 novembre 2023 - 07 décembre 2023
Une délégation de Planète Amazone à la Cop 28 à Dubaï
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
16 novembre 2023
Projection-débat du film Terra Libre et rencontre avec Appolinaire Oussou Lio, chef du peuple T...
Lire la suite

[Evénements publics]
14 octobre 2023 - 21 avril 2024
L'art brésilien mis en lumière par l'exposition "Brésil, identités"
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

14 April 2023
L’appel de Pierre Richard en soutien à un grand rassemblement de peuples indigènes au Brésil

9 December 2022
Interview du cacique Kretã, du peuple Kaingang

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre