Une poussée sans précédent des émissions mondiales de CO2 en 2021


Dans un rapport publié le 8 mars 2022, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) alerte sur une hausse sans précédent des émissions mondiales de CO2 sur l’année 2021. Alors que la pandémie avait provoqué une chute historique des émissions en 2020, l’AIE espérait que cela inciterait les différents pays à diminuer leurs émissions pour les années suivantes. Or, selon l’AIE, sur l’année 2021, les émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie se sont élevées à 36,3 milliards de tonnes, soit une augmentation de 6% par rapport à 2020.


© Pixels | CC BY-NC 2.0

Une poussée sans précédent des émissions globales de CO2 en 2021

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) est une organisation créée en 1974 à Paris suite au premier choc pétrolier. Reconnue mondialement pour la publication de ses rapports sur les perspectives à moyen terme des marchés de l’énergie, son dernier rapport intitulé “Global Energy Review : CO2 emissions in 2021” sonne l’alarme suivante : “l’appel à une sortie de crise sanitaire climato-compatible n’a pas été entendu”.

L’année 2020, marquée par la crise de la Covid-19, a vu les émissions de C02 chuter de 7% grâce aux mesures de confinement mises en place à travers le monde. Cela a donné l’espoir d’une réduction des émissions de gaz à effets de serre pour les années suivantes. Cependant l’inverse a été observé, avec un rebond d’émissions spectaculaire (record historique) et une hausse de plus de 2 milliards de tonnes de CO2 en 2021 par rapport à 2020. 

Selon le rapport de l’IAE, les émissions mondiales de CO2 ont été tirées à la hausse par « des conditions météorologiques et des conditions de marché de l’énergie défavorables – notamment les flambées des prix du gaz naturel – qui ont entraîné la combustion de plus de charbon malgré la plus forte croissance jamais enregistrée par la production d’énergie renouvelable ».

En parallèle, la Chine, qui représente à elle seule 33% des émissions de CO2 mondiales, ne semble pas diminuer sa contribution. La quasi-éradication de l’extrême pauvreté dans le pays a entraîné une hausse du niveau de vie de la population et donc une consommation plus importante. L’Inde est aujourd’hui en train de suivre la même voie, ce qui est une bonne nouvelle pour le niveau de vie de ses habitants, mais une mauvaise pour les émissions de C02.

La sortie des énergies fossiles s’annonce ainsi très difficile, notamment du charbon qui a été responsable de plus de 40% des émissions supplémentaires de CO2 en 2021, alors que l’Europe s’est engagée à une neutralité carbone d’ici 2050. Les perspectives de l’AIE sont pessimistes pour l’année 2022, qui devrait aussi voir, malgré  l’augmentation du prix du gaz et de l’électricité dus à la guerre en Ukraine, un regain des émissions mondiales de C02. 

L’AIE à d’ailleurs publié des recommandations visant à économiser l’énergie : réduire le prix des transports en commun, faire du télétravail dès que possible, réduire la vitesse autorisée sur les autoroutes, etc.

Planète amazone vous invite également à faire preuve de sobriété au quotidien et d’adopter des éco-gestes pour réduire votre consommation énergétique et contribuer à la bonne santé de notre Planète. 

Sources principales :

Le Monde : “L’effet Covid déjà effacé” 

Connaissance des énergies : “Emissions mondiales de CO2 liées à l’énergie : 2021 années de tristes records” 

Article rédigé par Charlotte Girard



Mis a jour le 2022-06-30 07:20:10

Haut de page

A la une

Actus

Agenda

[Evénements publics]
09 août 2022
Journée Internationale des Peuples Autochtones
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

22 August 2021
[RT France] l'accaparement du mot «planète» par le groupe Canal+

17 June 2021
Brésil : Valdelice Veron dénonce le projet de loi PL 490/2007 menaçant les terres indigènes

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre