CONGRÈS DE LA NATURE À MARSEILLE : 06.09 JOURNÉE DÉBAT “COMMENT COMBATTRE LE COLONIALISME VERT ?”


Planète Amazone sera présente à Marseille, du 2 au 8 septembre 2021 au sein d’une puissante délégation de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature (Tom Goldtooth, Mindahi Bastida, Appolinaire Oussou Lio et Gert-Peter Bruch), renforcée par Mirian Cisneros, du peuple Kichwa de Sarayaku, de la Princesse Esmeralda de Belgique et de Youth For Climate Belgique, pour participer au Congrès Mondial de la Nature organisé par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le gouvernement français.


Lundi 6 septembre 2021 de 9h00 à 17h00

Adresse : Le Grand Amphithéâtre, École Centrale de Marseille 38 rue Frédéric Joliot-Curie, 13013 Marseille 


COMMENT NOUS REJOINDRE : L’école est accessible par les transports en commun > Métro Ligne 1, arrêt La Rose; puis, correspondance avec le bus B3B, arrêt Centrale Marseille. Parking gratuit et sécurisé.

 

Cette journée événement “COMMENT COMBATTRE LE COLONIALISME VERT ?” réunit de façon trans-générationnelle de grands acteurs mondiaux de la cause environnementale, des jeunes engagés pour le climat, des personnalités et certains des leaders indigènes de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature.

 

Avec Nicolas Hulot, Tom Goldtooth, le cacique Raoni Metuktire, Adelaïde Charlier, Mindahi Bastida, Camille Étienne, Gert-Peter Bruch, la Princesse Esmeralda de Belgique, Mirian Cisneros, Michèle Rivasi, Tamra Gilbertson, Juan Pablo Gutierrez, Appolinaire Oussou Lio, Raphaël Glucksmann, Émilie Gaillard, Sébastien Mabile, Josh Klemm… Certains des intervenants ne seront pas présents sur place, mais en visio. Cela sera indiqué dans le détail du programme. 

 

Cet événement est co-organisé avec la Princesse Esmeralda de Belgique – présidente du Fonds Leopold III, The Greens/EFA et Centrale Marseille, en partenariat avec l’Alliance des Gardiens de Mère Nature et Youth for Climate Belgique

___________________________________________

 

À l’occasion du Congrès Mondial de la Nature de l’UICN (3-11 septembre 2021) , Planète Amazone, la Princesse Esmeralda de Belgique, The Greens/EFA et la Centrale de Marseille, en partenariat avec l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, et Youth for Climate Belgique, organise une journée exceptionnelle autour du “colonialisme vert.” Cette journée qui s’organisera en 4 volets aura pour but d’éveiller les consciences au sujet des conséquences de notre vision occidentale de la conservation de la nature.

 

► DESCRIPTIF DU PROGRAMME  ◄

 

► 9h00 à 9h40 : INTRODUCTION ET CÉRÉMONIE D’OUVERTURE.
 

Avec la participation de  :

  • Carole Deumié (Directrice de Centrale Marseille)
  • Tom Goldtooth (Indigenous Environmental Network, Alliance des Gardiens de Mère Nature
  • Le Cacique Raoni Metuktire (Institut Raoni) message vidéo.
  • Adelaïde Charlier (Youth for Climate Belgium)
  • Camille Etienne (Activiste pour le climat, fondatrice du duo Pensée Sauvage)
  • La Princesse Esmeralda de Belgique (Fonds Leopold III)
  • Michèle Rivasi (Députée européenne)
  • Gert-Peter Bruch (Planète Amazone, Alliance des Gardiens de Mère Nature)
  • Mindahi Bastida (The Fountain, Alliance des Gardiens de Mère Nature

 

 9h40 à 11h00 : SESSION 1 “MARCHANDISATION DE LA NATURE : UNE FAUSSE SOLUTION POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE” SUIVIE D’UN ÉCHANGE AVEC LE PUBLIC

 

 

Modération : Princesse Esmeralda, Présidente du Fonds Leopold III pour l’exploration et la conservation de la nature (Belgique). Avec la participation de Tom Goldtooth, Mirian Cisneros, Tamra Gilbertson (en visio) et Juan Pablo Gutierrez

Représentants indigènes et spécialistes témoignent de l’impact des projets de compensation carbone, des autres solutions basées sur la nature, ainsi que des accords de libre-échange sur les droits des peuples autochtones et l’intégrité de leurs territoires.

 

► 11h10 à 12h45 : SESSION 2 “DU LIBRE-ÉCHANGE AU JUSTE-ÉCHANGE : PROTÉGER LA TERRE-MÈRE” SUIVIE D’UN ÉCHANGE AVEC LE PUBLIC

 

 

Modération : Michèle Rivasi, Députée européenne (France). Avec la participation de Nicolas Hulot, Mirian Cisneros, Mindahi Bastida, Adelaïde Charlier. Un message vidéo de l’eurodéputé Raphaël Glucksmann sera diffusé.

De plus en plus nombreux sont les peuples indigènes nous alertant sur les dangers que font courir les accords de libre échange sur leurs territoires et leur mode de vie. Face à l’imminence de l’entrée en vigueur de l’accord UE-Mercosur, des chefs appellent à la création d’une coalition incluant parlementaires européens et mouvements de la jeunesse pour proposer une nouvelle forme de coopération internationale respectueuse du vivant.

 

 14h00 à 15h30 : SESSION 3 “RECONNAÎTRE LE CARACTÈRE SACRÉ DE LA NATURE ET DES SITES BIOCULTURELS” SUIVIE D’UN ÉCHANGE AVEC LE PUBLIC

 

 

Modération : Mindahi Bastida, Directeur de The Fountain, cofondateur de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, et chef du peuple Otomi (Mexique). Avec la participation d’Émilie Gaillard, Appolinaire Oussou Lio (en visio), la Princesse Esmeralda de Belgique, Mirian Cisneros et Sébastien Mabile.

Comment la reconnaissance juridique du caractère sacré de sites naturels traditionnellement occupés par les peuples indigènes peut favoriser celle des droits de la Nature et permettre de protéger plus efficacement la Terre Mère et les générations futures. 

 

 15h40 à 16h40 : SESSION 4 ” BIODIVERSITÉ, CLIMAT : L’IMPOSTURE DES ÉNERGIES “VERTES””

 

 

Modération : Gert-Peter Bruch, Fondateur de Planète Amazone et co-fondateur de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, réalisateur. Avec la participation de Tom Goldtooth, Adelaïde Charlier et Josh Klemm (en visio).

Subventionnées par les États, les énergies dites vertes (barrages, éolien, nucléaire…) sont loin de remplir leur promesses, impactant très fortement les terres des peuples indigènes et traditionnels et la biodiversité qu’ils préservent. 

 

► 16h40 à 17h00 : CONLUSION ET CÉRÉMONIE DE CLÔTURE

 

NOTRE DÉLÉGATION

 

Gert-Peter Bruch

Réalisateur, journaliste, photographe et auteur français, Gert-Peter Bruch est engagé pour la protection de la forêt amazonienne depuis plus de 30 ans et la première campagne internationale du Cacique Raoni. Fondateur de Planète Amazone, qui soutient les peuples indigènes dans leur combat international contre la déforestation et la reconnaissance des droits de la Nature, il a organisé de nombreuses campagnes de terrain et de sensibilisation, dont trois tournées internationales du Cacique Raoni.
Gert-Peter Bruch est l’un des initiateurs avec le cacique Raoni et d’autres chefs d’Amazonie brésilienne de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, dont il est membre du comité exécutif.

La Princesse Esmeralda de Belgique

La princesse Esmeralda est un membre de la famille royale belge et présidente du Fonds Léopold III. Elle est journaliste, auteure et conférencière. Elle a également coproduit trois documentaires pour la télévision et publié plusieurs livres sur sa famille, l’environnement et les femmes lauréates du Prix Nobel de la Paix.
Esmeralda est une militante pour les droits humains, en particulier pour les droits des peuples premiers, et pour l’environnement. 

Mindahi Bastida

Docteur en développement rural, et membre de la Nation Otomi (Mexique), Mindahi Bastida participe activement à la défense de l’environnement et des droits des Peuples Indigènes. Il est membre du Conseil Régional Otomi-Toltec à Mexico. Il est également Directeur du Programme des Nations originaires au sein de l’organisation The Fountain.
Mindahi est également membre fondateur de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, mouvement lancé à la COP21 par un appel du cacique Raoni et porté par l’association Planète Amazone.

Appolinaire Oussou Lio

Géographe-Naturaliste, expert en jurisprudence de la Terre, il travaille pour la conservation des ressources naturelles en se basant sur les connaissances des ancêtres et à travers le dialogue intergénérationnel. Avec son programme arbre-vie, il œuvre pour la restauration des forêts sacrées et le reboisement. Parallèlement, Appolinaire est membre du Comité Exécutif de l’Alliance des Gardiens de la Mère Nature, fondée en 2015 à l’appel du cacique Raoni. Il anime également des dialogues communautaires pour faire revivre les valeurs traditionnelles et les échanges intergénérationnels sur l’agriculture durable, l’agro-écologie, la gouvernance éco- logique, les semences traditionnelles, etc. Il a rejoint l’Alliance des Gardiens de Mère Nature en 2017 et est membre de l’UICN.

Cacique Raoni Metuktire

Symbole vivant de la lutte pour la protection de la forêt amazonienne et de ses peuples indigènes et candidat au Prix Nobel de la Paix, le cacique Raoni a éveillé les consciences dès 1989 en entreprenant, aux côtés du chanteur Sting, une tournée dans 17 pays à travers le monde.
En 2015, il lance, avec le soutien de l’ONG Planète Amazone et d’autres chefs indigènes, l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, mouvement en faveur de la paix et des générations futures.

Mirian Cisneros

Leader du peuple Kichwa de Sarayaku, Mirian Cisneros est l’ancienne présidente de la communauté Sarayaku. Depuis plus de quarante ans, elle défend les droits humains et environnementaux et a participé à des événements locaux, nationaux et internationaux pour la protection de la Terre Mère et engagé un dialogue avec le président équatorien Lenín Moreno.
Elle relaie les efforts de sa communauté pour lutter contre l’extraction de pétrole dans les territoires autochtones et promouvoir des voies de développement alternatives comme la « pratique de la conservation », Kawsak Sacha.

 

Tom Goldtooth

Directeur exécutif du réseau international Indigenous Environmental Network, basé en Amérique du Nord, Tom a été récompensé pour ses réalisations au cours des 39 dernières années en tant que militant pour le changement social au sein des mouvements indigènes et de justice environnementale et climatique. Fort de son expérience en matière d’organisation communautaire et de leadership, il a porté les questions locales de justice environnementale, économique, énergétique, climatique, hydrique et alimentaire, ainsi que les droits des peuples autochtones et les droits de la Terre Mère, aux niveaux national et international. Tom est aussi lauréat du prix Gandhi 2015 et a reçu en 2016 le prix John Muir du Sierra Club.

 

AVEC LA PARTICIPATION EXCEPTIONNELLE DE…

 

Nicolas Hulot

Président d’honneur de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme qu’il a créée en 1990, Nicolas Hulot a été ministre de la Transition écologique et solidaire (mai 2017-août 2018) et Envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète dans le cadre de la préparation de la COP 21 (2012 à 2015). Il a aussi été journaliste et producteur de télévision.

 

Michèle Rivasi

Michèle Rivasi est élue députée européenne au groupe des Verts/ALE au Parlement européen depuis 2009. Membre des commissions parlementaires environnement et contrôle budgétaire, elle est également responsable des peuples autochtones et communautés locales au sein de la commission Développement du Parlement européen.
Elle se bat depuis des années pour protéger les droits humains, contre l’accaparement des terres, la biopiraterie et la déforestation.

Elle lutte contre la colonisation de la nature et pour que les peuples autochtones soient représentés dans les décisions internationales et leur donner le contrôle de la protection de la faune sauvage.

Raphaël Glucksmann

Essayiste renommé, Raphaël Glucksmann est élu député européen en 2019.
Il est également vice-président de la sous-commission des Droits de l’homme, membre de la commission des Affaires étrangères, de la commission du Commerce international et membre suppléant de la commission des Libertés civiles.

 

 

NOS ALLIÉS

 

Carole Deumié

Carole Deumié est directrice de Centrale Marseille, dont elle fut diplômée en 1993. Elle est également agrégée de sciences physiques et titulaire d’un doctorat en optique, électromagnétisme et images de l’Université d’Aix-Marseille en 1997.
En parallèle de son investissement dans la recherche, Carole Deumié a été membre de la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI) pendant 8 ans, puis experte auprès du Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES).

Adelaïde Charlier

Adélaïde Charlier, est une militante belge wallonne pour le climat, coordinatrice francophone du mouvement Youth for Climate belge. Elle est la représentante belge d’Amnesty International. Alors que les « grèves climatiques » de Youth for Climate ont commencé en Flandre à l’instigation d’Anuna De Wever et Kyra Gantois, Adélaïde Charlier contacte Anuna De Wever pour étendre celles-ci en Wallonie.
Elle devient alors l’une des porte-parole et des figures du mouvement. Elle apparaît dans le documentaire de Nathan Grossman, I am Greta, sorti en 2020.

Émilie Gaillard

Émilie Gaillard est spécialisée dans le droit des générations futures qui comprend deux pôles principaux de recherches : la protection de l’environnement, à travers les espaces et les espèces et la protection de l’intégrité de l’espèce humaine. Renouveler les concepts, les notions, la manière de mettre en œuvre le droit afin qu’il protège l’avenir de l’avenir, c’est la tâche académique à laquelle elle se dédie.
Elle a participé au comité d’organisation du tribunal citoyen international contre Monsanto, à la rédaction de la Déclaration Universelle des droits de l’Humanité (direction. C. Lepage, F. Hollande 2015) et est actuellement coordinatrice générale de la Chaire Normandie pour la paix (Région Normandie – CNRS-MRSH-Université de Caen Normandie).

 

Juan Pablo Gutierrez


Juan Pablo Gutierrez est un défenseur des droits de l’Homme, activiste, photographe et délégué international de l’Organisation National Indigène de Colombie– ONIC – et du peuple indigène Yukpa.
Reconnu pour son travail œuvrant à la protection des Peuples autochtones et de la Mère Terre, il est aussi réputé pour ses postures en faveur de la libération de la pensée, et de nouvelles propositions épistémologiques critiques et décoloniales issues des pays du sud.
Menacé de mort par des groupes paramilitaires colombiens, il a échappé de justesse à un attentat et vit depuis en exil en France.

 

Camille Étienne

Née en Savoie, âgée de 22 ans, elle intervient dans de nombreux médias et conférences pour défendre la parole des experts climatiques et de la biodiversité.
Elle est également active au sein du Parlement européen auprès d’Adélaïde Charlier, Greta Thunberg et Anuna de Wever pour réclamer un green deal ambitieux.

Sébastien Mabile

Docteur en Droit public (thèse en droit de l’environnement), avocat au Barreau de Paris depuis 2008, associé fondateur du cabinet Seattle-avocats, Sébastien Mabile intervient sur les questions de droit pénal et de droit de l’environnement, matière qu’il enseigne à l’Ecole des Affaires Internationales de Sciences Po Paris ainsi qu’à l’Université d’Aix-Marseille.
Il est également Vice-président du Comité français de l’UICN.

 

Tamra Gilbertson

Universitaire, militante, chercheuse et écrivaine, Tamra Gilbertson est actuellement coordonnatrice de projet du programme d’éducation sur la tarification du carbone à l’IEN. Elle a été fondatrice et directrice de Carbon Trade Watch et a travaillé avec IEN sur divers projets pendant plus de 15 ans.
Elle est l’auteure de Carbon Pricing: A Critical Perspective for Community Resistance (2017) et Carbon Pricing: Building Resistance through Popular Education (2019), parmi de nombreux autres articles, chapitres de livres et publications. Elle est aussi chargée de cours à l’Université du Tennessee, Département de sociologie.

Josh Klemm

Josh Klemm est Directeur de programme de International Rivers.
Cette organisation, fondée en 1985 par des militants sociaux et environnementaux, travaille avec des analystes politiques et financiers, des scientifiques, des journalistes, des spécialistes du développement et des volontaires pour lutter contre les barrages destructeurs et leur héritage dans plus de 60 pays.



Mis a jour le 2021-11-19 10:57:55

Haut de page

A la une

Actus

Agenda

[Agenda]
23 novembre 2021
Projection Terra Libre à Saint-Pierre-d'Oléron
Lire la suite

[Agenda]
22 novembre 2021
Projection Terra Libre à Marennes
Lire la suite

[Evénements publics]
18 novembre 2021
Projection/débat : Rendez-vous au cinéma l'Épée de bois à Paris
Lire la suite

[Evénements publics]
11 novembre 2021
Bruxelles : Mobilisation pour faire face à l'Accord UE-Mercosur
Lire la suite

[Evénements publics]
09 novembre 2021
ASSEMBLÉE DU MOUVEMENT INDIGÈNE
Lire la suite

[Evénements publics]
08 novembre 2021
Table ronde : « La protection de la planète : Garde sacrée et la loi d’écocide...
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

22 August 2021
[RT France] l'accaparement du mot «planète» par le groupe Canal+

17 June 2021
Brésil : Valdelice Veron dénonce le projet de loi PL 490/2007 menaçant les terres indigènes

5 April 2021
PETIÇÃO: JUVENTUDE CONVOCA A EUROPA PARA MOBILIZAR PELA AMAZÔNIA

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre