Planète Amazone en mission au Bénin


Planète Amazone s’est envolée pour le Bénin, du 23 mai au 2 juin, dans le cadre du projet de sanctuarisation des forêts de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature. Gert-Peter Bruch, président de Planète Amazone, et Baptiste Ozenne, y ont rejoint le Gardien Appolinaire Oussou Lio, prince de la communauté de Tolinou et président de l’ONG Grabe Bénin. Les deux présidents sont membres du Comité exécutif de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, fondée en 2015 suite à l’appel du cacique Raoni.


La sanctuarisation des forêts est l’un des grands projets de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature (AGMN), dont sont membres Gert-Peter Bruch et Apollinaire Oussou Lio. Le voyage de Gert-Peter Bruch et Baptiste Ozenne au Bénin, à la fois en tant que Planète Amazone, mais aussi en tant que membre de l’AGMN, avait notamment pour objectif de faire un point sur l’avancée de ce projet.

 

RENCONTRES DES COMMUNAUTÉS SOUTENUES PAR GRABE BÉNIN

 

Gert-Peter Bruch et Baptiste Ozenne ont fait la rencontre de plusieurs communautés avec lesquelles travaille l’ONG Grabe Bénin pour préserver les forêts sacrées.

La mission de Grabe Bénin fait suite à la spoliation des terres et à la déforestation, essentiellement dans les régions du Sud du Bénin, qui a conduit à une déconnexion des communautés avec leurs traditions ancestrales notamment très visible dans la commune d’Avrankou (128 050 hab.) dans laquelle sont passés les membres de Planète Amazone présents sur place. C’est en constatant la dévalorisation du patrimoine culturel et naturel béninois que le prince de la communauté Tolinou a décidé d’œuvrer afin de réintégrer les pratiques traditionnelles. 

L’ONG béninoise veille à la reconnexion des communautés avec leurs traditions ancestrales en aidant les anciens, toujours terrorisés suite à la spoliation de leurs terres, à les enseigner aux nouvelles générations. Cet enseignement permet aux communautés de se reconnecter avec leurs forêts, avec le sacré et, ainsi, avec le respect de la Nature. Le retour à la tradition dans ces communautés n’a débuté qu’à partir des années 70 lorsqu’Appolinaire Oussou Lio leur a tendu la main.

Gert-Peter Bruch et Baptiste Ozenne ont débuté leur mission par une rencontre avec la communauté Hilcomè. C’est en musique, accompagnée de chants et rituels, que la communauté les attendait à l’entrée du village principal. Venus de 12 villages différents, hommes, femmes et enfants s’étaient tous réunis pour leur livrer un accueil extraordinaire. 

Il y a 40 ans, la communauté Hilcomè avait abandonné l’ensemble de ses rituels. Le travail de Grabe Bénin et Appolinaire Oussou Lio lui aura permis de renouer avec ses coutumes, les membres sont aujourd’hui très reconnaissants du soutien qu’ils ont reçu. 

 

Gert-Peter Bruch immortalisant l’accueil chaleureux de la communauté Hilcomè. ©️Gert-Peter Bruch

 

Dans la continuité de sa mission, Planète Amazone a rendu visite à la communauté Kotan-Ségbé du village Katé Kliko qui, grâce au soutien de Grabe Bénin, depuis 3 ans, a pu maintenir en vie ses rituels ancestraux. Cette communauté, proche d’Appolinaire Oussou Lio, est aujourd’hui très traditionnelle et entretient des liens forts avec les anciens. 

 

Enfants de la communauté Kotan-Ségbé du village de Katé-Kliko. ©️Gert-Peter Bruch

 

Planète Amazone a également rencontré des communautés de Wamon, Latché Houèzounmè, Lindja-Dangbo, Kouti et Gomè Sota.

À l’occasion de ces rencontres, Planète Amazone, main dans la main avec Grabe Bénin, a mis en terre des plants d’arbres. Cet acte, à la symbolique forte, permet un début d’élargissement des forêts béninoises. Afin de permettre une réelle reconnexion avec le sacré qui se trouve dans la Nature elle-même, Grabe Bénin cherche à agrandir les parcelles de forêts encore intactes et à racheter des terres afin de les préserver. Cet objectif s’inscrit dans le projet de sanctuarisation des forêts de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature.

 

Plantation de baobabs ©Gert-Peter Bruch

 

REFORESTATION DANS LE CADRE DU PROJET DE SANCTUARISATION DES FORÊTS

 

Gert-Peter Bruch et Appolinaire Oussou Lio, membres de l’Alliance, s’attèlent à la lourde tâche de reforester une partie des territoires nus. Ils développent ce projet d’envergure dans le cadre de la sanctuarisation des forêts.

Comme évoqué précédemment, le Bénin a subi une forte destruction de ses terres, particulièrement dans les régions du Sud. Aujourd’hui, les communautés n’ont plus que des parcelles de forêts, isolées les unes des autres. Insuffisamment grands, ces espaces ne leur permettent ni de pratiquer leurs coutumes, ni de chasser. La priorité est donc d’agrandir les espaces, d’y réintroduire des espèces animales toujours présentes dans le Nord du Bénin et de mettre en place l’agroforesterie. Il est essentiel pour les communautés de reconstruire la forêt afin qu’elles puissent de nouveau exercer leurs traditions en lien avec la Nature.

Appolinaire Oussou Lio a créé un programme nommé “arbre de vie” visant à protéger et restaurer les forêts sacrées. Au cours de leurs échanges avec les communautés, les membres de Planète Amazone présents sur place ont constaté que « préserver des îlots de forêt est un âpre combat », ajoutant qu’il est « parfois nécessaire de racheter les terres environnantes puisque des activités représentant une menace pour la forêt s’y développent. »

 

©Gert-Peter Bruch

 

VISITE DE LA FERME DE GRABE BÉNIN ET RENCONTRE AVEC LE GROUPE DE FEMMES WANGNINAN

 

Lors du quatrième jour de leur mission, Gert-Peter Bruch et Baptiste Ozenne ont visité la ferme de Grabe Bénin, au cœur d’une forêt protégée par Appolinaire Oussou Lio.

Ils y ont rencontré un groupement de femmes membres de la communauté Tolinou, dont Appolinaire Oussou Lio est prince. Ces femmes du groupe Wangninan, qui signifie amour, jouent un rôle fondamental pour leur communauté. En effet, elles s’associent et travaillent à la ferme où elles plantent puis récoltent à la fois des plantes médicinales et des légumes. Elles se chargent également de la pisciculture afin de nourrir leurs familles.

L’objectif est aussi de créer une petite économie locale en revendant les produits cultivés au marché. Le groupe de femmes pratique le microcrédit, outil permettant aux populations exclues du système bancaire classique de développer une activité génératrice de revenus. Cette pratique tire son influence de Muhammad Yunus qui a lancé ce projet dans un premier temps au Bangladesh. Le modèle a ensuite été repris par d’autres pays comme c’est le cas ici au Bénin.

Les deux membres de Planète Amazone ont également effectué un travail de documentation audiovisuel autour du travail des femmes afin de mettre en avant l’importance des plantes qui ont un rôle vital pour la communauté (médicinal et nourricier). Elles permettent aussi de recréer du lien entre les membres de celle-ci et la Nature. Les femmes présentes ont fait part des liens renforcés au sein de la communauté suite aux initiatives de Grabe Bénin. 

 

Femmes membres du groupement Wangninan ©Gert-Peter Bruch

 

Vous pouvez retrouver l’intervention d’Appolinaire Oussou Lio dans les épisodes de la série mondiale “Protégeons l’Amazonie”, organisée par Planète Amazone et co-produite par EarthX, en collaboration avec le Fonds Léopold III, la FEHPAC et Amazon Watch : https://cutt.ly/xnu2M98 

 

Vous pourrez retrouver ce Gardien de la Nature, aux côtés de Planète Amazone, au Congrès mondial de la Nature qui se déroulera du 3 au 11 septembre, à Marseille.



Mis a jour le 2021-09-01 18:20:26

Haut de page

A la une

Congrès Mondial de la Nature...
Les Gardiens de la Terre à M...

Les 4 épisodes en replay
"Protégeons l'Amazonie"

Nouvelle Constitution au Chi...
La renaissance du peuple Map...

Mobilisation à Brasilia
Les indigènes résistent à Bo...

Signez la pétition
Amazonie : stop au double-je...

Protégeons l'Amazonie
Découvrez notre mini-série

LIVE LE 18/02 à 20h
Mobilisation mondiale pour l...

Territoires indigènes en dan...
UN LIVE MONDIAL AU SECOURS D...

Privatisation du mot "planèt...
Les associations se mobilise...

Belo Monte
La justice brésilienne recon...

Jaguars
Plus que jamais menacés

Barrage de Belo Monte
Le combat continue

Terres indigènes au Brésil
Victoire pour les Tupi-Guara...

Incendies au Brésil
2020, année catastrophe

Orpaillage illégal
L'armée péruvienne à l'offen...

Déforestation
Des voies pour agir

Polémique au Brésil
Pour Bolsonaro les ONG sont ...

Drame au Brésil
Tué en protégeant un peuple ...

Nouvelle menace pour les ind...
Ces projets ferroviaires qui...

Retour sur deux catastrophes
Barrages miniers : le désast...

Covid-19 : Raoni hors de dan...
Les informations rassurantes

La Chine, meilleure alliée d...
Le géant asiatique prédateur...

L'Europe complice de Bolsona...
Une tribune pour que cela ce...

Covid-19 : protégeons les ga...
Opération 2 : l'Alliance des...

Risque de génocide au Brésil...
Les indigènes abandonnés au ...

CANAL PLUS attaque Planète A...
La "Planète" appartient-elle...

Interview de Valérie Cabanes...
Planète Amazone demande un d...

Attention aux fake news à pr...
Notre rapport à la différenc...

Coronavirus : inquiétude che...
Le cacique Raoni appelle à l...

Les biocarburants contribuen...
Le rapport accablant des ONG...

Le S.O.S.  du peuple Yanomam...
Bolsonaro soutien une nouvel...

BNP Paribas cible de chefs i...
pour son rôle dans la destru...

Les fausses promesses de l’h...
Déclaration conjointe d’orga...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

L'ALLIANCE DES GARDIENS DE M...
Un mouvement mondial pour la...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Agenda

[Evénements publics]
19 septembre 2021
Planète Amazone à GoodPlanet dimanche 19/09
Lire la suite

[Evénements publics]
18 septembre 2021
Planète Amazone à GoodPlanet samedi 18/09
Lire la suite

[Evénements publics]
07 septembre 2021
Projection exceptionnelle d'un extrait du film inédit "Gardiens"
Lire la suite

[Evénements publics]
06 septembre 2021
Conférence “Comment combattre le colonialisme vert ?” : Session 1 “Marchandisation de la nature: une fausse solution pour la...
Lire la suite

[Evénements publics]
06 septembre 2021
Conférence “Comment combattre le colonialisme vert ?” : Session 4 "Biodiversité, climat : l’imposture des énergies “vertes”"
Lire la suite

[Evénements publics]
06 septembre 2021
Conférence “Comment combattre le colonialisme vert ?” : Session 3 "Reconnaître le caractère sacré de la natur...
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

22 August 2021
[RT France] l'accaparement du mot «planète» par le groupe Canal+

17 June 2021
Brésil : Valdelice Veron dénonce le projet de loi PL 490/2007 menaçant les terres indigènes

5 April 2021
PETIÇÃO: JUVENTUDE CONVOCA A EUROPA PARA MOBILIZAR PELA AMAZÔNIA

4 April 2021
PETICIÓN: LA JUVENTUD LLAMA A EUROPA A MOVILIZARSE POR LA AMAZONÍA

4 April 2021
PETITION: YOUTH CALLS ON EUROPE TO MOBILIZE FOR THE AMAZONIA

4 April 2021
PÉTITION: LA JEUNESSE APPELLE L'EUROPE À SE MOBILISER POUR L’AMAZONIE

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre