Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme : les menaces et les attaques à l’encontre des défenseurs indigènes s’aggravent


Au Pérou, la situation des défenseurs indigènes est alarmante. Avec l’augmentation des victimes d’assassinats, d’agressions et de menaces, des représentants d’organisations indigènes d’Amazonie ont rencontré le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme qui a fait part de ses craintes face à l’aggravation de ces violences. Les défenseurs indigènes sont les premiers acteurs de la protection de la forêt amazonienne, et ils subissent tous les jours l’inaction des gouvernements qui ferment les yeux sur ces atrocités. 

Le trafic de stupéfiants, l’exploitation forestière illégale et les activités économiques autorisées sur leurs terres et territoires constituent les principales menaces.


© DR, Jan Jarab

Le représentant du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) a fait part de son inquiétude face aux attaques et aux menaces envers les défenseurs indigènes.

Jan Jarab s’est ainsi exprimé par le biais d’une note d’information à la suite d’une réunion tenue le 20 janvier dernier avec des représentants de deux organisations indigènes d’Amazonie et d’autres organisations de la société civile. Des dirigeants de la Fédération des Communautés Natives d’Uyucali et de ses Affluents (FECONAU) et de la Fédération des peuples indigènes Kechwa Chazuta (FEPIKECHA) ont notamment participé à la réunion.

Jan Jarab a souligné le rôle des défenseurs indigènes dans la protection de la forêt amazonienne et des ressources naturelles tandis que les dirigeants des peuples Kichwa et Shipibo-Konibo ont déclaré que les communautés indigènes Flor de Ucayali, Santa Clara de Uchunya, Anak Kurutuyacu et Santa Rosillo de Yanayaku sont toujours la cible de menaces.

Le trafic de stupéfiants, l’exploitation forestière illégale et les activités économiques autorisées sur leurs terres et territoires constituent les principales menaces.

Durant la pandémie, le pillage et le harcèlement se sont intensifiés, menaçant ainsi leurs moyens de subsistance et leur accès aux ressources naturelles.

Le HCDH a également reçu des plaintes concernant la violation des droits des femmes indigènes dans un contexte où la défense de leurs territoires est stigmatisée et criminalisée.

Le manque d’efficacité des mesures de protection des défenseurs indigènes a, en outre, été mis en évidence lors de la réunion. Cela se traduit par l’absence d’organismes de contrôle environnemental, une faible présence de la police et du procureur dans les territoires isolés et des enquêtes qui traînent.

« Les informations fournies par les organisations sur la situation au Pérou ont un dénominateur commun dans la région : le pillage des territoires et des forêts. », a déclaré Jan Jarab.

 

Photo : HCDH

Le chef du Bureau régional du HCDH en Amérique du Sud a réitéré la volonté de son bureau de soutenir l’État péruvien dans son devoir d’assurer la protection des défenseurs dans un environnement sûr.

Comme indiqué dans le rapport du Rapporteur spécial sur la situation des défenseurs des droits de l’homme, ce soutien sera effectif après sa visite au Pérou en 2020.

 

Jan Jarab

Ayant une expérience internationale en matière de droits de l’homme sous plusieurs aspects, Jan Jarab est le représentant en Amérique du Sud* du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme.

D’origine tchèque, il arrive dans la région après avoir été à la tête du Bureau du HCDH au Mexique pendant trois ans et demi. Il a également été le représentant régional en Europe à partir de 2010.

Le nouveau représentant en Amérique du Sud a auparavant siégé à la Commission européenne à Bruxelles jusqu’en janvier 2010.

Il a aussi servi au Bureau des droits de l’homme de la République tchèque, en tant que Commissaire du gouvernement pour les droits de l’homme de 2001 à 2004.

Il a également pris une part active dans les mouvements des droits de l’homme au sein de la société civile.

 


© Servindi, le 21/01/2021, traduit de l’espagnol par Luisa CORREA, Article original



Mis a jour le 2021-11-30 16:37:28

Haut de page

A la une

Actus

Agenda

[Projections - Terra Libre]
20 janvier 2022
Hauts-de-France: Projection-débat Terra Libre au lycée horticole de Lomme
Lire la suite

[Evénements publics]
20 janvier 2022
Paris, XIème arrondissement : Rencontre avec l’auteur Patrick Straumann autour du livre sur l’Amazo...
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

22 August 2021
[RT France] l'accaparement du mot «planète» par le groupe Canal+

17 June 2021
Brésil : Valdelice Veron dénonce le projet de loi PL 490/2007 menaçant les terres indigènes

5 April 2021
PETIÇÃO: JUVENTUDE CONVOCA A EUROPA PARA MOBILIZAR PELA AMAZÔNIA

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre