L’ouragan Eta a touché cinq communautés indigènes au Nicaragua


Un ouragan laisse des communautés indigènes sans toit au Nicaragua.  Baptisé Eta, le pays n’avait pas connu de telle catastrophe naturelle depuis l’ouragan Félix en 2007. Fait surprenant et consternant : le gouvernement nicaraguayen a interdit la collecte de dons à destination des populations sinistrées. Les organisations de défense des droits de l’homme se mobilisent contre cette situation. Selon un bilan provisoire, deux personnes ont perdu la vie suite à un glissement de terrain.

Le 4 novembre 2020, au moins cinq communautés indigènes de la côte caribéenne du Nicaragua ont été ravagées par l’ouragan Eta, de catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson.


Crédit photo : Ecuador en Directo

Ce mardi, au moins cinq communautés indigènes de la côte caribéenne du Nicaragua ont été ravagées par l’ouragan Eta, de catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson.

Les communautés indigènes de Haulover, Klingna, Lamlaya, Wounta, et Wawa Bar – en majorité habitées par les Miskitos – situées sur la côte nord-est du Nicaragua ont été détruites par l’ouragan Eta.

Les autorités nicaraguayennes n’ont pas encore recensé les dégâts subis par ces communautés. Les habitants des lieux ont eux-mêmes  diffusé l’information par le biais de vidéos postées sur les réseaux sociaux.

Hier, l’ouragan Eta s’est éloigné du pays pour rejoindre le Honduras, son intensité ayant été dégradée en dépression tropicale.

 

Crise après crise

« Haulover n’était pas comme ça avant. Tout est complètement détruit. La reconstruction sera longue », a affirmé un villageois qui tournait une vidéo après avoir marché sur les décombres.

Avant l’ouragan Eta, Haulover était un petit coin de paradis caribéen, avec des plages de sable blanc parsemées de palmiers, des eaux cristallines et des maisons en bois aux  couleurs vives.

Les premières personnes qui sont revenues dans les communautés indigènes affirment que les maisons sont inhabitables, ayant été réduites à néant. Les palmiers ont été déracinés ou brisés en deux par les vents violents d’Eta.

Jusqu’à maintenant, les autorités du Nicaragua n’ont pas  mentionné ces communautés ni leurs habitants. Les organisations de défense des droits de l’Homme continuent de dénoncer l’interdiction du gouvernement de collecter des aides pour les sinistrés.

Un panorama de désolation

Au Nicaragua, Eta laisse la destruction dans son sillage, ce qui n’avait pas été observé depuis l’ouragan Félix, qui avait coûté la vie à plus de 100 personnes en 2007, également dans la Région autonome de la Côte caraïbe nord (RACN).

Cette zone est un des endroits les plus pauvres du pays, où vivent plus de 500 000 habitants, en majorité des indigènes Miskitos et des métis.

Les deux personnes qui sont décédées dans un glissement de terrain ce mardi dans la RACN, quelques heures après l’impact d’Eta au Nicaragua, n’ont pas été reconnues par les autorités.

Bien qu’Eta se soit éloigné du Nicaragua, ses conséquences pourraient se prolonger durant les prochains jours, puisque ses résidus continuent de provoquer des inondations dans le nord du pays.

 


© Servindi, le 05/11/2020, traduit de l’espagnol par Evelyne OLIVIER – Article original



Mis a jour le 2024-01-30 22:12:50

Haut de page

A la une

Bilan de l'année 2023 au Bré...
Victoires et défaites des pe...

Rencontre avec Appolinaire O...
Gardien des forêts sacrées a...

Nouveau roman d'Arkan Simaan
En soutien aux indigènes d'A...

Avant-première spéciale à Br...
Découvrez 'Amazonia, Cœur de...

Démarcation de la terre de R...
La bataille juridique contin...

Au Congrès brésilien
Les droits des indigènes sab...

Sécheresse catastrophique au...
Le nord du pays ravagé

Forum mondial Normandie pour...
Retrouvez l'intervention de ...

Territoire du Kapot-Nhinore
Les agriculteurs contre la d...

Hommage à Rosita Watkins
L'amie des peuples indigènes...

Arrestation du cacique Valdi...
Les Guarani-Kaiowás sont att...

Crise humanitaire au Brésil
Les Yanomamis continuent de ...

Grande Assemblée du cacique ...
Planète Amazone en terre kay...

London Climate Action Week
Notre nouveau film en avant-...

Déforestation au Cerrado
Les ravages de la multinatio...

Planète Amazone au Brésil
Notre mission Terre Libre 20...

L'ancien président condamné...
Bolsonaro : toujours dangere...

Collecte de fonds pour ATL 2...
Rassemblement fin avril à Br...

La démarcation : une nécessi...
Pour les peuples et la natur...

Nouveau rapport du GIEC
l’humanité au bord du précip...

Planète Amazone à la COP15
Quelles actions face à la 6 ...

#CarrefourNousEnfume
Le message filmé de Kretã Ka...

Changement climatique
Notre COP27

Un film, 3 versions, 6 langu...
Le DVD de Terra Libre (enfin...

Démarcation des terres indig...
Victoire pour les Nambikwara...

Reconnaissance du crime d'éc...
La Belgique, bon élève europ...

Double meurtre en Amazonie
Justice pour Dom et Bruno

2012 - 2022
Planète Amazone, 10 ans d'ac...

Les 4 épisodes en replay
"Protégeons l'Amazonie"

Signez la pétition
Amazonie : stop au double-je...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

L'ALLIANCE DES GARDIENS DE M...
Un mouvement mondial pour la...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Agenda

[Agenda]
20 février 2024
Bruxelles : projection en avant-première de “Amazonia, Cœur de la Terre Mère” en résista...
Lire la suite

[Evénements publics]
30 novembre 2023 - 07 décembre 2023
Une délégation de Planète Amazone à la Cop 28 à Dubaï
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
16 novembre 2023
Projection-débat du film Terra Libre et rencontre avec Appolinaire Oussou Lio, chef du peuple T...
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
15 juin 2023
Projection/débat du film Terra Libre au cinéma Sirius
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
05 mai 2023
Projection/débat du film Terra Libre au cinéma Apollo
Lire la suite

[Manifestations]
24 avril 2023 - 28 avril 2023
CAMPEMENT TERRE LIBRE : LE GRAND RASSEMBLEMENT ANNUEL DES PEUPLES INDIGÈNES BRÉSILIENS
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

14 April 2023
L’appel de Pierre Richard en soutien à un grand rassemblement de peuples indigènes au Brésil

9 December 2022
Interview du cacique Kretã, du peuple Kaingang

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre