Les objectifs de la prochaine tournée en Europe du chef Raoni


Les médias ont annoncé dès mai le retour prochain du célèbre chef indigène en Europe. Organisée par Planète Amazone, la Princesse Esmeralda de Belgique et la Fondation Stop Ecocide International, cette nouvelle tournée doit passer par la France, l’Angleterre et la Belgique (en tant que capitale de l’Europe) au moment même où se joueront au Brésil des élections présidentielles à haut risque. On vous donne plus de détails sur les objectifs.


De gauche à droite : la Princesse Esmeralda de Belgique, Kanio Metuktire, le cacique Raoni Metuktire et Gert-Peter Bruch dans la terre indigène Capoto/Jarina (Mato Grosso, Brésil), en mai 2022.

Comment est né le projet d’une nouvelle tournée du chef Raoni ?

Il s’était retiré de la vie publique depuis presque deux ans, après avoir d’abord perdu son épouse (décédée en juin 2020 de mort naturelle) puis souffert de sévères complications suite à un covid lourd, mais cette fois ça y est, le cacique Raoni est de retour à plus de quatre-vingt dix ans. Il a choisi de rompre son deuil juste avant la visite de son vieil ami, Gert-Peter Bruch (fondateur de Planète Amazone), arrivé dans son village de Metuktire le 17 mai 2022 accompagné de la Princesse Esmeralda de Belgique (présidente du Fonds Leopold III pour l’exploration et la protection de la Nature), dans le cadre des tournages de plusieurs reportages pour la télévision et d’un nouveau documentaire international, prévu pour la rentrée et auquel collabore aussi le cinéaste spécialiste de l’Amazonie Todd Southgate .

Animé par la visite de ses alliés, le cacique Raoni les a sollicité pour l’aider à entreprendre un nouveau voyage en France. Sa santé s’étant nettement améliorée ces dernières semaines, de longues et chaleureuses discussions ont été menées avec lui-même et certains des principaux chefs kayapos de la terre indigène Capoto/Jarina durant plusieurs jours . Celles-ci ont mené à la signature d’un accord pour que l’organisation d’une tournée d’une quinzaine de jours environ soit confiée à Planète Amazone et la Princesse Esmeralda, avec le soutien de partenaires internationaux. L’accord précise que la tournée est prévue de la fin septembre à la mi-octobre et doit permettre au cacique Raoni et deux accompagnants kayapos de parcourir trois capitales : Paris, Londres et Bruxelles (en tant que capitale de l’Europe).

Les principaux objectifs de la tournée tels que définis par l’accord sont :

la recherche d’un appui international pour parvenir à la démarcation en urgence de toutes les terres indigènes du Brésil,
l’organisation de réunions avec les autorités et organismes finançant des projets liés à la protection du climat, de la forêt et des peuples indigènes.

 

Télécharger une copie de l’accord original (portugais)

 

Vidéo de la signature de l’accord à Metuktire, le 21 mai 2022 (extraits).

Un nouveau film et des actions à venir pour mobiliser sur la démarcation des terres indigènes

Après “Protégeons l’Amazonie” (“Protect the Amazon”), diffusé en 2021 sur la chaîne américaine EarthX) Planète Amazone a initié en mai un nouveau projet de coproduction audiovisuelle avec la Princesse Esmeralda de Belgique, activiste mondialement reconnue, et également journaliste, auteure et productrice de films documentaires. Pour ce documentaire, qui sera diffusé à la rentrée, la Princesse a interviewé Luiz Inácio Lula da Silva, de nouveau candidat à la présidence du Brésil et saisi cette occasion pour lui remettre un message du cacique Raoni destiné à l’engager à prendre position en faveur des peuples indigènes pendant sa campagne. Des extraits de cette interview ont d’ores et déjà été diffusés sur TV5 Monde le 30 mai.

 


Parmi les trois demandes du cacique à Lula, la plus marquante est celle l’appelant en cas de réélection à reprendre par décret, dès le premier jour de son mandat, la démarcation de l’intégralité des terres indigènes du Brésil. Bien sûr, ce processus vital pour les écosystèmes menacés, entamé dès l’entrée en vigueur de la Constitution (le 5 octobre 1988) et ralenti par les attaques parlementaires des ruralistes et les conflits fonciers, est non seulement complètement paralysé depuis l’arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro (janvier 2019), mais de plus, les terres déjà protégées sont plus menacées que jamais.

 

 

Raoni et la terre ancestrale Kapot-Nhinore : un rêve inachevé

La protection des terres indigènes est le combat de toute une vie pour le cacique Raoni. En 2021, peu de temps après avoir déposé plainte à la Cour Pénale Internationale contre Jair Bolsonaro, il participe à la série documentaire “Protégeons l’Amazonie”, coproduite par Planète Amazone et la Princesse Esmeralda. Son appel à l’aide pour arracher ce dernier bout de territoire de son peuple encore non homologué aux fermiers et coupeurs de bois est relayé par l’AFP : “Je veux que soient tracées les limites de la terre indigène Kapot-Nhinore, c’est ma dernière mission. Même si je suis à présent très vieux, je dois y parvenir”.

Planète Amazone connaît bien le dossier Kapot-Nhinore. Dès février 2012, la toute première action de la naissante association fut de lancer un appel d’urgence, relayé au niveau international, pour permettre à des guerriers kayapos de repousser des invasions sur ce territoire menacé. En décembre, la tournée “Urgence Amazonie” sensibilisait l’Europe et certains de ses plus hauts dirigeants (François Hollande, José Manuel Barroso…) sur la question. Gert-Peter Bruch a aussi porté le sujet à l’écran, une séquence entière de son film Terra Libre étant dédié au combat du cacique Raoni pour obtenir les frontières de Kapot-Nhinore, terre natale où reposent les corps de ses parents.


La rentrée de Planète Amazone sera riche en événements et en actions en faveur des forêts. Vous pouvez nous rejoindre et renforcer nos équipes, ou faire un don pour nous soutenir. A très bientôt pour d’autres nouvelles.

 

 



Mis a jour le 2022-09-05 08:56:00

Haut de page

A la une

Actus

Agenda

[Climat]
06 novembre 2022 - 18 novembre 2022
L’Égypte accueillera la COP27 en novembre
Lire la suite

[Festivals / conférences / colloques]
18 octobre 2022
Ciné-débat "Quel avenir pour l'Amazonie ?" (annulé en raison des grèves)
Lire la suite

[Evénements publics]
15 octobre 2022
Rejoignez les Gardiens à l'occasion de la grande marche pour l'Amazonie à Paris
Lire la suite

[Evénements publics]
05 octobre 2022 - 09 octobre 2022
12ème édition du Festival Atmosphères
Lire la suite

[Evénements publics]
12 septembre 2022
Projection-débat du documentaire “La deuxième rencontre” de Véronique Ballot
Lire la suite

[Festivals / conférences / colloques]
18 août 2022 - 21 août 2022
Camp Climat Toulouse 2022
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

22 August 2021
[RT France] l'accaparement du mot «planète» par le groupe Canal+

17 June 2021
Brésil : Valdelice Veron dénonce le projet de loi PL 490/2007 menaçant les terres indigènes

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre