Investiture de Lula : Raoni à l’honneur & premières mesures fortes pour les indigènes


Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a multiplié actes historiques et symboles forts pour l’entrée en matière de son troisième mandat. Après avoir nommé deux indigènes, deux femmes de surcroît pour la première fois à la tête de la FUNAI (Fondation Nationale de l’Indien) et d’un nouveau ministère dédiés aux peuples indigènes (respectivement Joenia Wapichana et Sônia Guajajara) il a choisi de prendre par la main le cacique Raoni et 7 autres représentants de la société civile pour la conclusion de son investiture.

Nous avions rencontré Lula en mai 2022 et nous lui avions remis une lettre écrite par le cacique Raoni et signée par sa communauté, lui indiquant une liste de mesures à prendre en cas de réélection. Ces deux nominations figuraient parmi cette liste. L’engagement de finaliser la démarcation de toutes les terres indigènes du Brésil aussi. En annonçant la démarcation de 13 terres indigènes dès le mois de janvier, Lula semble vouloir tenir promesse et aller vite.

Quant on se rappelle de son positionnement désastreux pendant son second mandat (validation du projet de barrage de Belo Monte et diminution drastique de la démarcation de terres indigènes) on peut légitimement s’interroger quant à la suite des événements. Espérons donc que les fortes images et les premières annonces ne seront pas un feu de paille. Quatre ans c’est long ! Pour aller jusqu’au bout des engagements, Lula devra aussi pouvoir compter sur la mobilisation permanente de la communauté internationale.

Le président Lula version troisième mandat a-t-il appris de ses erreurs ? L’avenir le dira. En attendant, ce phœnix de la politique, sorti de prison il y a un peu plus de trois ans, a pris pour son investiture du 1er janvier 2023 des allures d’homme providentiel pour les peuples indigènes et tous les défenseurs de l’environnement en signant plusieurs décrets et en annonçant la démarcation dès janvier de 13 terres indigènes. Le cacique Raoni était à l’honneur pendant l’investiture, mais Kapot-Nhinore, le territoire dont il attend l’homologation depuis plus d’un quart de siècle ne fait pas partie de cette liste.


Le président Luiz Inacio Lula da Silva investit pour un troisième mandat au Brésil au palais du Planalto, le cacique Raoni Metuktire à ses côtés, le 1er janvier 2023.

Le président Lula aura fort à faire pour inverser la tendance désastreuse de son prédécesseur, qui a grand ouvert les vannes de la déforestation et de l’industrialisation de l’Amazonie et des autres biomes menacés. D’autant qu’il devra composer avec une chambre des députés majoritairement défavorable à sa personne et à ses projets. Cela ne l’a pas empêché de donner un vibrant discours d’investiture où les peuples indigènes ont été mis à l’honneur.

 

Extrait du discours inaugural de Lula

« Nous ne tolérerons pas la violence contre les petites gens, la déforestation et la dégradation de l’environnement, qui ont déjà fait tant de mal au pays. C’est l’une des raisons, mais pas la seule, de la création du ministère des peuples indigènes. Personne ne connaît mieux nos forêts ou n’est plus à même de les défendre que ceux qui sont là depuis des temps immémoriaux. Chaque terrain délimité est une nouvelle zone de protection de l’environnement. Nous devons le respect à ces Brésiliens et nous avons une dette historique envers eux. Révoquons toutes les injustices commises à l’encontre des peuples indigènes. »

 

Lula et le cacique Raoni côte à côte : un symbole émouvant

Le moment le plus émouvant de la cérémonie d’investiture a sans nul doute été cette mémorable montée de la rampe du palais présidentiel du Planalto où Lula semblait ne plus faire qu’un avec le cacique Raoni. Ce dernier s’est dit heureux d’avoir participé à la cérémonie et d’avoir pu faire part au président de l’impérieuse nécessité de concentrer ses premiers efforts sur la démarcation des terres indigènes. Cette écoute-là, le cacique Raoni ne l’avait pas obtenue pendant les deux mandats précédents de Lula (2003 – 2010) …

01.01.2023 – Luiz Inácio Lula da Silva gravit la rampe du palais présidentiel avec le cacique Raoni pendant l’inauguration de son troisième mandat.. Photo: Ricardo Stuckert

Trois mesures immédiates favorables aux peuples indigènes

La cérémonie terminé, Lula a posé avec l’ensemble de son gouvernement devant l’objectif de son photographe officiel, choisissant de faire figurer directement à sa gauche Sônia Guajajara, première ministre indigène de l’histoire du pays, nommée à la tête du ministère des peuples indigènes. Parmi les quelques décrets forts de symbole signés le jour même, figurent trois mesures favorables aux peuples indigènes : la création d’une « commission interministérielle permanente pour la prévention et le contrôle de la déforestation », la réactivation du Fonds pour l’Amazonie, créé en 2008 pour recueillir des dons destinés à des investissements dans la forêt en vue de sa préservation et la fin de l’autorisation d’exploitation minière dans les zones indigènes et les zones protégées au niveau environnemental, décrétée par Jair Bolsonaro.

Et maintenant, au travail…

 



Mis a jour le 2023-01-14 14:12:08

Haut de page

A la une

Actus

Agenda

[Festivals / conférences / colloques]
01 mars 2023 - 02 mars 2023
ONE FOREST SUMMIT : POUR ALLER PLUS LOINS QUE LES COP
Lire la suite

[Evénements publics]
18 mars 2023 - 26 mars 2023
JOURNÉE INTERNATIONALE DES FORÊTS 2023 : FORÊTS EN SCÈNE !
Lire la suite

[Parutions]
20 mars 2023
Publication du 6e rapport d’évaluation du GIEC
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

9 December 2022
Interview du cacique Kretã, du peuple Kaingang

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

22 August 2021
[RT France] l'accaparement du mot «planète» par le groupe Canal+

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre