Face au groupe Canal+ un nouveau collectif pour défendre l’usage du mot “planète”


Nous sommes heureux de vous informer que Planète Amazone fait désormais partie du collectif “Notre Planète à tous”, nouvellement constitué, qui regroupe à ce jour treize associations et entrepreneurs engagés pour la planète, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand, fondateur de GoodPlanet. 


© Elem’ Arts

Blue Green Planet, Yann Arthus-Bertrand (fondateur de GoodPlanet), Hello Planet, Yolaine de la Bigne (fondatrice de la revue Néoplanète), Planète altruiste, Planète Amazone, Planète en commun, Planète oiseaux, Planet Tiger, Patrick Philippart (fondateur de Planet transition), Run for Planet, 15 million trees for Siberia, Save4planet.com et Planète Zéro Déchet se sont donc unis spontanément dans le but de défendre l’usage du mot commun à forte valeur de symbole qui désigne notre Terre contre toute forme d’accaparement.

Nous publions ce vendredi 27 novembre 2020, sur le site de l’hebdomadaire Marianne, la tribune

 

“NON, LA PLANÈTE N’APPARTIENT PAS AU GROUPE CANAL+”

 

Défendre la Planète sans pouvoir la nommer. Voici le périlleux exercice de style auquel devraient se livrer nombre d’associations et entreprises si elles acceptaient de se soumettre aux injonctions du groupe Canal+, propriétaire de la chaîne documentaire Planète+ et titulaire à l’Institut National de la Propriété (INPI), des marques “Planète” et “Planet”. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du collectif

 

Historique

Depuis des années, le groupe Canal+ fait opposition à la plupart des marques dont les déposants ont choisi d’intégrer dans la composition de leur nom le mot Planète, en français ou en anglais. Le prétexte est toujours celui du risque de confusion (et donc de concurrence déloyale), même si les noms ou les logos choisis sont très originaux ou complexes.

Nous constatons également que les déposants de marques recevant une opposition de la part du Groupe Canal+ sont ciblés sans distinction aucune. De fait, même les associations à but non lucratif ou d’intérêt général œuvrant pour la protection de la Planète sont concernées, au risque d’une grave entrave à leurs activités, si essentielles dans les temps difficiles que nous vivons tous.

La plupart des membres du Collectif ont ainsi été sommés de renoncer partiellement ou intégralement à leur marque. Le sort de certains d’entre nous reste suspendu et se décidera dans les semaines à venir. Pour d’autres, leur marque a déjà été partiellement ou totalement déchue, faute de pouvoir se défendre de façon équitable face à un grand groupe et son cabinet d’avocats. Nous sommes d’autant plus honorés que ceux qui n’ont plus d’enjeux personnels nous aient rejoints par solidarité et parce qu’il y a plus à défendre que l’intérêt propre.

 

Pourquoi ce collectif ?

Parce que nous souhaitons que le mot planète reste inaliénable, comme la maison commune qu’il désigne, et que nul ne puisse plus prétendre s’accaparer des mots communs du dictionnaire.

Parce que nous souhaitons être enfin entendus par le groupe Canal+, dont aucun d’entre nous n’a l’intention ou le pouvoir de gêner les activités. Nous demandons juste à pouvoir continuer à nous investir sous nos noms respectifs.
Parce que nous souhaitons que chaque personne, association ou entreprise luttant pour la protection de la planète puisse continuer à nommer ce qu’il défend.

Vous vous sentez concerné par cet enjeu d’avenir ? Nous vous invitons à nous rejoindre, à diffuser notre message et à nous soutenir !”



Mis a jour le 2024-04-05 23:00:54

Haut de page

A la une

CAMPEMENT TERRE LIBRE 2024
LES RAISONS DE LA COLÈRE

Au Brésil, Ailton Krenak dev...
le premier membre indigène d...

La Suisse reconnue coupable
de violations des droits hum...

QUAND NOTRE PROCHAIN FILM re...
la lutte contre le traité UE...

Entre soja et savane brésili...
que choisira l’Europe ?

à la COP 28 et à l'ONU, Plan...
pour faire résonner la voix ...

Au Brésil, CONTRE UN PROJET ...
action commune des INDIGèNES...

Bilan de l'année 2023 au Bré...
Victoires et défaites des pe...

Rencontre avec Appolinaire O...
Gardien des forêts sacrées a...

Nouveau roman d'Arkan Simaan
En soutien aux indigènes d'A...

Avant-première spéciale à Br...
Découvrez 'Amazonia, Cœur de...

Démarcation de la terre de R...
La bataille juridique contin...

Au Congrès brésilien
Les droits des indigènes sab...

Sécheresse catastrophique au...
Le nord du pays ravagé

Forum mondial Normandie pour...
Retrouvez l'intervention de ...

Territoire du Kapot-Nhinore
Les agriculteurs contre la d...

Hommage à Rosita Watkins
L'amie des peuples indigènes...

Arrestation du cacique Valdi...
Les Guarani-Kaiowás sont att...

Crise humanitaire au Brésil
Les Yanomamis continuent de ...

Grande Assemblée du cacique ...
Planète Amazone en terre kay...

London Climate Action Week
Notre nouveau film en avant-...

Déforestation au Cerrado
Les ravages de la multinatio...

Planète Amazone au Brésil
Notre mission Terre Libre 20...

L'ancien président condamné...
Bolsonaro : toujours dangere...

Collecte de fonds pour ATL 2...
Rassemblement fin avril à Br...

La démarcation : une nécessi...
Pour les peuples et la natur...

Nouveau rapport du GIEC
l’humanité au bord du précip...

Planète Amazone à la COP15
Quelles actions face à la 6 ...

#CarrefourNousEnfume
Le message filmé de Kretã Ka...

Changement climatique
Notre COP27

Un film, 3 versions, 6 langu...
Le DVD de Terra Libre (enfin...

Démarcation des terres indig...
Victoire pour les Nambikwara...

Reconnaissance du crime d'éc...
La Belgique, bon élève europ...

Double meurtre en Amazonie
Justice pour Dom et Bruno

2012 - 2022
Planète Amazone, 10 ans d'ac...

Les 4 épisodes en replay
"Protégeons l'Amazonie"

Signez la pétition
Amazonie : stop au double-je...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Agenda

[Agenda]
06 juin 2024
6 juin 2023 > Projection – débat du film Terra Libre au Café Théodore à Trédrez Locquémeau...
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

14 April 2023
L’appel de Pierre Richard en soutien à un grand rassemblement de peuples indigènes au Brésil

9 December 2022
Interview du cacique Kretã, du peuple Kaingang

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre