L’heure et le tour de l’Amazonie


Le secteur agroalimentaire brésilien a tiré la sonnette d’alarme. Les produits brésiliens ont commencé à être refusés sur le marché européen en raison du taux élevé de déforestation qui a eu lieu en Amazonie brésilienne ces deux dernières années.
Une étude récente démontre un taux élevé de refus des produits brésiliens en raison de la mauvaise réputation du gouvernement brésilien en ce qui concerne trois évolutions, à savoir dans l’ordre : la déforestation de l’Amazonie, la manque de respect du peuple indigène et la manière de faire face au COVID-19.


Une zone de déforestation dans la région amazonienne proche de la vile de Rio Branco, dans l’État de l’Acre au Brésil. “Deforestation, Brazil” © CIFOR (CC BY-NC-ND 2.0)

Cláudio Costa

Le secteur agroalimentaire brésilien a tiré la sonnette d’alarme. Les produits brésiliens ont commencé à être refusés sur le marché européen en raison du taux élevé de déforestation qui a eu lieu en Amazonie brésilienne ces deux dernières années. Si rien n’est entrepris, nous aurons de très sérieux problèmes concernant notre balance commerciale au cours des mois à venir.

Avant que la situation ne s’aggrave, un groupe composé de 38 dirigeants de grandes entreprises brésiliennes et étrangères et de 4 présidents d’entités liées aux secteurs agroalimentaire, financier et industriel, s’est réuni la semaine dernière avec le vice-président Hamilton Mourão et a envoyé la copie d’une lettre aux présidents de la Chambre des députés, du Congrès national, du Tribunal suprême fédéral et au Bureau du procureur général de la République.

À cette occasion, ils ont tous manifesté leur grande inquiétude quant à la réaction négative des investisseurs, à la fois brésiliens et internationaux, face au mépris du gouvernement brésilien par rapport à la déforestation de l’Amazonie et aux dégâts économiques consécutifs générés par le désinvestissement dans notre pays. Ils ont réaffirmé leur engagement en faveur du développement durable et ont énuméré les axes d’action qu’ils considèrent comme fondamentaux pour le développement socio-environnemental du pays.

Ils précisent qu’une étude récente démontre un taux élevé de refus des produits brésiliens en raison de la mauvaise réputation du gouvernement brésilien en ce qui concerne trois évolutions, à savoir dans l’ordre : la déforestation de l’Amazonie, la manque de respect du peuple indigène et la manière de faire face au COVID-19.

Il s’avère évident que nous aurons une société post-pandémie beaucoup plus critique avec des objectifs socio-environnementaux et démocratiques qui minimisent avant tout les inégalités sociales.

Le Brésil doit faire ses devoirs.

Cláudio Costa, Directeur du développement économique et social – Mairie de Mogi das Cruzes.


© O DIÁRIO, 15/07/2020, traduit du portugais par Sophie PiresArticle original 



Mis a jour le 2024-03-23 14:49:41

Haut de page

A la une

Au Brésil, Ailton Krenak dev...
le premier membre indigène d...

La Suisse reconnue coupable
de violations des droits hum...

QUAND NOTRE PROCHAIN FILM re...
la lutte contre le traité UE...

Entre soja et savane brésili...
que choisira l’Europe ?

à la COP 28 et à l'ONU, Plan...
pour faire résonner la voix ...

Au Brésil, CONTRE UN PROJET ...
action commune des INDIGèNES...

Bilan de l'année 2023 au Bré...
Victoires et défaites des pe...

Rencontre avec Appolinaire O...
Gardien des forêts sacrées a...

Nouveau roman d'Arkan Simaan
En soutien aux indigènes d'A...

Avant-première spéciale à Br...
Découvrez 'Amazonia, Cœur de...

Démarcation de la terre de R...
La bataille juridique contin...

Au Congrès brésilien
Les droits des indigènes sab...

Sécheresse catastrophique au...
Le nord du pays ravagé

Forum mondial Normandie pour...
Retrouvez l'intervention de ...

Territoire du Kapot-Nhinore
Les agriculteurs contre la d...

Hommage à Rosita Watkins
L'amie des peuples indigènes...

Arrestation du cacique Valdi...
Les Guarani-Kaiowás sont att...

Crise humanitaire au Brésil
Les Yanomamis continuent de ...

Grande Assemblée du cacique ...
Planète Amazone en terre kay...

London Climate Action Week
Notre nouveau film en avant-...

Déforestation au Cerrado
Les ravages de la multinatio...

Planète Amazone au Brésil
Notre mission Terre Libre 20...

L'ancien président condamné...
Bolsonaro : toujours dangere...

Collecte de fonds pour ATL 2...
Rassemblement fin avril à Br...

La démarcation : une nécessi...
Pour les peuples et la natur...

Nouveau rapport du GIEC
l’humanité au bord du précip...

Planète Amazone à la COP15
Quelles actions face à la 6 ...

#CarrefourNousEnfume
Le message filmé de Kretã Ka...

Changement climatique
Notre COP27

Un film, 3 versions, 6 langu...
Le DVD de Terra Libre (enfin...

Démarcation des terres indig...
Victoire pour les Nambikwara...

Reconnaissance du crime d'éc...
La Belgique, bon élève europ...

Double meurtre en Amazonie
Justice pour Dom et Bruno

2012 - 2022
Planète Amazone, 10 ans d'ac...

Les 4 épisodes en replay
"Protégeons l'Amazonie"

Signez la pétition
Amazonie : stop au double-je...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Agenda

[Agenda]
20 février 2024
Bruxelles : projection en avant-première de “Amazonia, Cœur de la Terre Mère” en résista...
Lire la suite

[Evénements publics]
30 novembre 2023 - 07 décembre 2023
Une délégation de Planète Amazone à la Cop 28 à Dubaï
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
16 novembre 2023
Projection-débat du film Terra Libre et rencontre avec Appolinaire Oussou Lio, chef du peuple T...
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
15 juin 2023
Projection/débat du film Terra Libre au cinéma Sirius
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
05 mai 2023
Projection/débat du film Terra Libre au cinéma Apollo
Lire la suite

[Manifestations]
24 avril 2023 - 28 avril 2023
CAMPEMENT TERRE LIBRE : LE GRAND RASSEMBLEMENT ANNUEL DES PEUPLES INDIGÈNES BRÉSILIENS
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

14 April 2023
L’appel de Pierre Richard en soutien à un grand rassemblement de peuples indigènes au Brésil

9 December 2022
Interview du cacique Kretã, du peuple Kaingang

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre