Plus de 70 % des habitants de la plus grande ville de l’Amazonie péruvienne ont contracté le Covid-19


Sept habitants sur 10 d’Iquitos, la principale ville amazonienne du Pérou, ont été infectés par le Covid-19 depuis l’arrivée de la pandémie dans le pays en mars. C’est ce qu’ont rapporté les autorités sanitaires vendredi dernier (21).


La ville d’Iquitos est la capitale du Loreto en Amazonie péruvienne et la plus grande agglomération au monde non accessible par la route, mais uniquement par avion ou bateau. “amazon town” © TravelingMan (CC BY-NC-ND 2.0)

Lima, 21 juillet 2020 (AFP) –

Sept habitants sur 10 d’Iquitos, la principale ville amazonienne du Pérou, ont été infectés par le Covid-19 depuis l’arrivée de la pandémie dans le pays en mars. C’est ce qu’ont rapporté les autorités sanitaires vendredi dernier (21). 

Les plus exposés ont été les moins de 20 ans, selon le ministère de la santé de la région du Loreto, qui a cité une étude effectuée avec l’appui de l’Organisation panaméricaine de la santé entre le 13 et le 18 juillet sur la prévalence des anticorps de la maladie.

« Les 71 % de la population qui ont été infectés nous apportent, d’une certaine manière, un peu de tranquillité », a déclaré le directeur de la santé de la région, Carlos Calampa, étant donné que les gens ont développé des anticorps.

Cependant, les autorités avertissent que l’épidémie n’a pas encore été vaincue à Iquitos. « Il existe une proportion importante de la population susceptible de tomber malade (environ 150 000 personnes). Nous demandons par conséquent que les mesures de prévention soient poursuivies », ont-elles affirmé.

La ville d’Iquitos a subi le pic de l’épidémie en mai, quand son système hospitalier s’est effondré en raison du manque d’oxygène médical et que les morgues n’ont pas pu suivre. Selon le ministère de la santé, dans la région du Loreto, dont Iquitos est la capitale, 369 personnes sont mortes à cause du coronavirus. La ville compte une population de 465 000 habitants. C’est dans cette région, située à la frontière entre le Brésil, la Colombie et l’Équateur, que le fleuve Amazone prend sa source. La région est la plus grande et la moins peuplée du Pérou, mais l’une des plus infectées par le virus. Dans la forêt péruvienne, il n’y a presque pas de routes et le transport est avant tout fluvial, ce qui a amené le gouvernement à établir des ponts aériens pour fournir de l’aide dans la lutte contre l’épidémie.

Avec ses 33 millions d’habitants, le Pérou enregistre plus de 357 000 cas de Covid-19, et se positionne en Amérique latine juste derrière le Brésil en nombre de cas. Le nombre de décès  dépasse les 13 300 dans le pays, soit la troisième plus grande mortalité due au coronavirus dans la région, derrière le Brésil et le Mexique.


@ UOL, 21/07 2020, traduit du portugais par Sophie Pires – Article original



Mis a jour le 2020-07-25 17:35:48

Haut de page