14 mai 2019

HYDRODÉSASTRE : L’IMPOSTURE DES BARRAGES “VERTS”


Mobilisation citoyenne est organisée à l’initiative du mouvement Extinction – Rebellion France, à l’occasion du Congrès Mondial de l’Énergie Hydraulique à Paris-La Défense. Réaffirmons notre opposition aux grands barrages hydroélectriques !


CONFIRMEZ VOTRE PRESENCE SUR FACEBOOK

Inscrivez-vous pour préparer l’évènement avec nous !

 

Quand : mardi 14 mai à partir de 10h
Où : esplanade de La Défense, à proximité de l’entrée de “l’espace Grande Arche”
Métro (1), RER (A), Ou Tramay (T2) : Grande Arche de La Défense
Lien pour se repérer :http://alturl.com/skkga

Cette mobilisation citoyenne est organisée à l’initiative du mouvement Extinction – Rebellion France.

DRESS CODE : VENEZ HABILLÉS EN BLEU !
(en référence aux rivières menacées)

 

NON, les barrages ne créent pas une énergie “propre”
NON, les barrages ne permettent pas de réduire les émission de CO2
NON, les barrages ne préservent pas la biodiversité
NON, les barrages ne bénéficient pas aux populations riveraines
NON, les barrages ne sont pas économiquement viables
OUI, LES BARRAGES SONT UN DANGER POUR L’HUMANITÉ !

 

L’édition 2019 du Congrès Mondial de l’Énergie Hydraulique a lieu à La Défense, du 14 au 16 mai 2019. Les plus grands constructeurs de barrages hydroélectriques seront réunis pour s’accorder afin de continuer à faire proliférer ces super structures causant des dégâts irréversibles sur l’environnement et la biodiversité, aggravant le changement climatique, détruisant les droits humains et favorisant la corruption. Sans compter les trop nombreux opposants aux barrages dont les assassinats restent impunis dans l’indifférence. Ces crimes à répétition mettent la démocratie en danger.

Il est temps de montrer à Engie, Alstom, General Electric, Siemens et aux Etats qui participent à leur capital que les citoyens n’acceptent plus ces “hydrodésastres”, honteusement présentés comme vecteurs d’une énergie prétendument verte et des solutions à bas carbone pour faire appliquer l’Accord de Paris sur le climat (COP21).

Zéro pointé pour EDF, 84 % de parts de l’Etat, qui vient de terminer le barrage de Sinop dans le bassin du fleuve Tapajós (Etat du Mato Grosso, Brésil), l’un des pires jamais construits en matière d’émission de gaz à effets de serre, à tel point qu’on lui a attribué le sobriquet de “bombe climatique”. Un crime d’écocide réalisé avec l’argent des citoyens français !

Cette édition 2019 du Congrès de l’hydroélectricité pourrait relancer au niveau mondial la construction de grands barrages, en déclin après de nombreux précédents scandaleux à travers le monde, dont le tristement célèbre Belo Monte. Ceci est rendu plausible par la volonté affichée du nouveau président du Brésil, Jair Bolsonaro, de porter le coup de grâce à l’Amazonie et aux peuples indigènes qui la protègent.

Il faut donc réaffirmer ce que nous avons toujours dit, et qui s’est malheureusement toujours vérifié avec ces ouvrages.

Nous serons en compagnie de militants qui risquent leurs vie au quotidien pour lutter contre ces projets de barrage. Ils ont besoin de vous pour amplifier leur voix.

VENEZ NOMBREUX



Mis a jour le 2021-02-01 16:23:26

Haut de page

A la une

Signez la pétition
Amazonie : stop au double-je...

Protégeons l'Amazonie
Découvrez notre mini-série

LIVE LE 18/02 à 20h
Mobilisation mondiale pour l...

Territoires indigènes en dan...
UN LIVE MONDIAL AU SECOURS D...

Privatisation du mot "planèt...
Les associations se mobilise...

Belo Monte
La justice brésilienne recon...

Jaguars
Plus que jamais menacés

Barrage de Belo Monte
Le combat continue

Terres indigènes au Brésil
Victoire pour les Tupi-Guara...

Incendies au Brésil
2020, année catastrophe

Orpaillage illégal
L'armée péruvienne à l'offen...

Déforestation
Des voies pour agir

Polémique au Brésil
Pour Bolsonaro les ONG sont ...

Drame au Brésil
Tué en protégeant un peuple ...

Nouvelle menace pour les ind...
Ces projets ferroviaires qui...

Retour sur deux catastrophes
Barrages miniers : le désast...

Covid-19 : Raoni hors de dan...
Les informations rassurantes

La Chine, meilleure alliée d...
Le géant asiatique prédateur...

L'Europe complice de Bolsona...
Une tribune pour que cela ce...

Covid-19 : protégeons les ga...
Opération 2 : l'Alliance des...

Risque de génocide au Brésil...
Les indigènes abandonnés au ...

CANAL PLUS attaque Planète A...
La "Planète" appartient-elle...

Interview de Valérie Cabanes...
Planète Amazone demande un d...

Attention aux fake news à pr...
Notre rapport à la différenc...

Coronavirus : inquiétude che...
Le cacique Raoni appelle à l...

Les biocarburants contribuen...
Le rapport accablant des ONG...

Le S.O.S.  du peuple Yanomam...
Bolsonaro soutien une nouvel...

BNP Paribas cible de chefs i...
pour son rôle dans la destru...

Les fausses promesses de l’h...
Déclaration conjointe d’orga...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

L'ALLIANCE DES GARDIENS DE M...
Un mouvement mondial pour la...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Vidéos récentes

5 April 2021
PETIÇÃO: JUVENTUDE CONVOCA A EUROPA PARA MOBILIZAR PELA AMAZÔNIA

4 April 2021
PETICIÓN: LA JUVENTUD LLAMA A EUROPA A MOVILIZARSE POR LA AMAZONÍA

4 April 2021
PETITION: YOUTH CALLS ON EUROPE TO MOBILIZE FOR THE AMAZONIA

4 April 2021
PÉTITION: LA JEUNESSE APPELLE L'EUROPE À SE MOBILISER POUR L’AMAZONIE

17 February 2021
Protégeons l'Amazonie : Valdelice VERON, le cri du peuple Guarani-Kaïowa

15 February 2021
NICOLAS HULOT : Depuis la COP21, quels progrès pour les revendications des peuples indigènes ?

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre