Le président brésilien assimile des ONG à un « cancer »


Suite notamment à la campagne « Defundbolsonaro.org » initiée par les ONG APIB (Articulaçao dos Povos Indigenas do Brasil), Midia India, Observatório do clima et 342 Amazonia, incitant que les engagements financiers au Brésil s’accompagnent d’une garantie de préservation de la forêt amazonienne, le président Jair Bolsonaro a vivement réagi en les qualifiant de « salopards » alors qu’il est tenu pour responsable des départs de feu en Amazonie.


« Vous savez que les ONG n’ont pas voix au chapitre avec moi. Je suis ferme avec ces gens, mais je n’arrive pas à tuer ce cancer que sont la plupart des ONG »1 s’est exprimé le président jeudi 3 septembre lors de son apparition hebdomadaire en vidéo Facebook.

Ce n’est pas la première fois que celui-ci s’en prend aux ONG. L’été 2019, suite à la vague d’indignation mondiale qu’avait suscité la recrudescence des incendies en Amazonie, il avait évoqué la possibilité de leur implication, sans toutefois apporter de preuves2.

« Il pourrait s’agir, oui, il pourrait, mais je ne l’affirme pas, d’actions criminelles de ces « ONGéistes » pour attirer l’attention contre ma personne, contre le gouvernement brésilien. C’est la guerre à laquelle nous sommes confrontés. »

D’après lui, la perte de 40 % de leur financement depuis l’étranger et la fin des aides de l’état les a mis dans une situation critique. Déclencher des feux serait une façon de justifier leur existence et d’obtenir de nouvelles aides financières.

Defundbolsonaro

L’initiative « Defundbolsonaro.org » fait suite à une prise de position de fonds d’investissements par rapport à la cause environnementale. En juin dernier, des sociétés dotées de 4000 milliards de dollars avaient précisé leur volonté de voir une évolution de la politique du gouvernement liée à l’écologie3.

Le ministre du Cabinet de Sécurité institutionnelle appuie le discours du président en précisant que les ONG ne se préoccupent pas seulement de préservation (de la forêt amazonienne) et les accusent de « fabriquer » de l’information.

D’après lui, ce serait une erreur de tenir J. Bolsonaro pour responsable de tous les maux de l’Amazonie.

L’ONG Human Right Watch regrette l’insolence du président face aux ONG tout autant que sa politique écologique.

Le nombre de départs de feux en Amazonie est le deuxième le plus élevé en 10 ans, après 2019, d’après les données satellitaires de l’Institut national des recherches spatiales. Dans la région du Pantanal, caractérisée par un écosystème unique au Brésil, leur nombre s’est envolé depuis l’année dernière.


Notes :
1– Agence France Presse, 5 septembre 2020. Extrait de la transmission facebook hebdomadaire du président. Jeudi 3 septembre 2020
2– France info, 21 août 2019. Brésil : le président Bolsonaro insinue que les ONG sont responsables des incendies en Amazonie
3– Science et avenir, 4 septembre 2020. Brésil : les ONG écologistes un cancer pour Bolsonaro



Mis a jour le 2020-12-01 00:13:00

Haut de page

A la une

Privatisation du mot "planèt...
Les associations se mobilise...

Belo Monte
La justice brésilienne recon...

Jaguars
Plus que jamais menacés

Barrage de Belo Monte
Le combat continue

Terres indigènes au Brésil
Victoire pour les Tupi-Guara...

Incendies au Brésil
2020, année catastrophe

Orpaillage illégal
L'armée péruvienne à l'offen...

Déforestation
Des voies pour agir

Polémique au Brésil
Pour Bolsonaro les ONG sont ...

Drame au Brésil
Tué en protégeant un peuple ...

Nouvelle menace pour les ind...
Ces projets ferroviaires qui...

Retour sur deux catastrophes
Barrages miniers : le désast...

Covid-19 : Raoni hors de dan...
Les informations rassurantes

La Chine, meilleure alliée d...
Le géant asiatique prédateur...

L'Europe complice de Bolsona...
Une tribune pour que cela ce...

Covid-19 : protégeons les ga...
Opération 2 : l'Alliance des...

Risque de génocide au Brésil...
Les indigènes abandonnés au ...

CANAL PLUS attaque Planète A...
La "Planète" appartient-elle...

Interview de Valérie Cabanes...
Planète Amazone demande un d...

Attention aux fake news à pr...
Notre rapport à la différenc...

Coronavirus : inquiétude che...
Le cacique Raoni appelle à l...

Les biocarburants contribuen...
Le rapport accablant des ONG...

Le S.O.S.  du peuple Yanomam...
Bolsonaro soutien une nouvel...

BNP Paribas cible de chefs i...
pour son rôle dans la destru...

Les fausses promesses de l’h...
Déclaration conjointe d’orga...

TERRA LIBRE
Regardez toutes les vidéos d...

L'ALLIANCE DES GARDIENS DE M...
Un mouvement mondial pour la...

Connaître Planète Amazone
Lire notre historique

Soutenez Planète Amazone
Faites un don mensuel ou pon...

Actus

Agenda

[Projections - Terra Libre]
02 novembre 2020 - 06 novembre 2020
TERRA LIBRE : avant-premières Grand Est
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
11 octobre 2020 - 15 octobre 2020
TERRA LIBRE : avant-premières ALPES
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
08 février 2020
Avant-première de 'Terra Libre' en Bretagne !
Lire la suite

[Festivals / conférences / colloques]
27 octobre 2019
DROITS DE LA TERRE : LE TEMPS DE L'ACTION - Un après-midi avec l'Alliance des G...
Lire la suite

[Festivals / conférences / colloques]
23 octobre 2019 - 24 octobre 2019
URGENCE PLANÉTAIRE CLIMAT / BIODIVERSITÉ : rebâtir avec les peuples autochtones pour sortir de l’impas...
Lire la suite

[Projections - Terra Libre]
16 octobre 2019
PROJECTION DE ‘TERRA LIBRE’, SUIVIE D’UN DÉBAT à l’occasion du Synode pour l’Amazonie au ...
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

1 December 2020
#Rivers4Recovery : un appel mondial à protéger les rivières

14 October 2020
TERRA LIBRE, débat avec Gert-Peter Bruch au Ciné Actuel, Annemasse

30 September 2020
Le cacique Raoni et Planète Amazone présentent l'Alliance des Gardiens de Mère Nature à Humanis

29 September 2020
Le cacique Raoni lance l'Alliance des Gardiens de Mère Nature à la COP21

28 September 2020
Planète Amazone et Sea Shepherd associés pour la campagne #IamGuaraniKaiowa

27 September 2020
Présentation du film Terra Libre au collège Sonia Delaunay avec la cacique Tanoné

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre