Résumé de l’année 2018


Septembre : les 27 et 28, Participation au Symposium International sur les Droits de la Nature organisé par la GARN (Global Alliance for the Rights of Nature) à Quito (Équateur). Au nom de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature et aux côtés de Mindahi Bastida, Gert-Peter Bruch dévoile la mise en œuvre d’un premier projet (voir … Continuer la lecture de Résumé de l’année 2018


Image extraite du film ‘Terra Libre’ (125′), produit par Planète Amazone, achevé en 2018.

Email to someonePrint this pageShare on FacebookTweet about this on Twitter

Septembre : les 27 et 28, Participation au Symposium International sur les Droits de la Nature organisé par la GARN (Global Alliance for the Rights of Nature) à Quito (Équateur). Au nom de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature et aux côtés de Mindahi Bastida, Gert-Peter Bruch dévoile la mise en œuvre d’un premier projet (voir cette vidéo à 4h 32m 18s) destiné à concrétiser l’article 11 de la Déclaration de l’Alliance des Gardiens et Enfants de la Terre Mère : la proposition de création d’un statut juridique international particulier des forêts habitées par les peuples autochtones afin de les sanctuariser, en les soustrayant au marché carbone et à l’extractivisme et en permettant à leurs occupants traditionnels de continuer à en être les gardiens et protecteurs. Participent également Karine et David Doucerain, avocats, conseils de Planète amazone et membres de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature.

Août : les 30 et 31 août à Fontainebleau participation de Gert-Peter Bruch au colloque des 70 ans de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) en tant que rapporteur de la table ronde « Peuples autochtones et communautés locales, quand culture & nature ne font qu’un ».

Juin : entre le 28 juin et le 1er juillet aux États-Unis (État de Washington), participation de Gert-Peter Bruch et Mathieu Bonnet au sein d’une délégation de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature à la 17ème Conférence Protégeons la Terre Mère (Protecting Mother Earth Conference), accueillie par la nation Nisqually et organisée conjointement par Indigenous Environmental Network (Réseau indigène sur l’Environnement) et la Indigenous Climate Action (Action des Indigènes en faveur du Climat). La Déclaration de l’Alliance des Gardiens et Enfants de la Terre Mère est présentée aux participants, en grande majorité indigènes, venus du monde entier (Etats-Unis, Canada, Equateur, Brésil, Honduras, Nouvelle Zélande…) dont certains rejoignent l’Alliance. Le reste de la délégation de l’Alliance est constitué de : Tom Goldtooth (peuple Navajo, Etats-Unis, directeur exécutif de l’Indigenous Environmental Network, membre du Comité Exécutif), Mindahi Bastida (peuple Otomi, Mexique, directeur au Center for Earth Ethics, membre du Comité Exécutif) et Ninawa Huni Kui (peuple Huni Kui, Brésil, membre du Comité Stratégique.

Mai : du 18 au 23, organisation à Paris pour une délégation de dix membres de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature d’un programme inscrit dans l’objectif fondamental de diffusion de la Déclaration des Gardiens et Enfants de la Mère Terre, adoptée à Brasilia en octobre 2017, à l’occasion de la Grande Assemblée de l’AGMN (financée dans sa quasi-intégralité par un appel au financement participatif lancé en juin 2016 par Planète Amazone). Les membres de la délégation de l’Alliance étaient : Appolinaire Oussou Lio (ethnie Tolinou, Bénin, membre du Comité Exécutif), Magdalene Setia Kaitei (peuple Maasai, Kenya, membre du Comité Exécutif), Marishori Najashi (peuple Ashaninka, Pérou, membre du Comité Exécutif), Mihirangi Flemming (peuple Maori, Nouvelle Zélande, membre du Comité Exécutif), Gert-Peter Bruch (fondateur de Planète Amazone, France et membre du Comité Exécutif), Ninawa Huni Kui (peuple Huni Kui, Brésil, membre du Comité Stratégique, en représentation de Tom Goldtooth, membre du Comité Exécutif), Hsin Su (peuple Papora, Taiwan, membre du comité stratégique), Ito Waia (peuple Kanak, Nouvelle Calédonie, membre du comité stratégique), Mathieu Bonnet (vice-président de Planète Amazone, et membre du comité stratégique de l’Alliance) et Arkan Simaan (membre du Comité Stratégique). Co-organisation à la Fondation GoodPlanet les 19 et 20 mai d’un week-end spécial (conférences, projections, activités, vente d’artisanat, concert…) autour de l’Alliance intitulé « L’Appel des Gardiens de la Terre », qui reçoit un franc succès. Le 22, soirée au cinéma Gaumont-Les Fauvettes afin de présenter la Déclaration de l’Alliance des Gardiens et Enfants de la Terre Mère aux donateurs et au public (participation du chanteur Bernard Lavilliers et projection d’un extrait du film de Planète Amazone ‘Terra Libre’). Durant la programmation, la délégation rencontre Nicolas Hulot, Jean-Luc Mélenchon, Mathilde Panot (députée La France Insoumise), Younous Omarjee (député européen), Jean-Luc Delevoye et des médias (Le Monde, France Info, RFI et France Inter) et soutient une campagne du collectif « Or de Question » opposé au projet « Montagne d’or » en Guyane Française.

Les 19 et 20, avant-première mondiale à la Fondation GoodPlanet du film ‘Terra Libre’, réalisé par Gert-Peter Bruch et produit par Planète Amazone. Ravagée par notre modèle de développement prédateur, l’Amazonie, poumon vert de la planète, est à l’agonie. Sa disparition et celle des autres environnements naturels menacés, ne laisserait aucune chance à la lutte contre le réchauffement climatique. ‘Terra Libre’ raconte trente années de résistance des peuples indigènes, engagés pour leur survie et celle de l’humanité toute entière. Ce film, totalement indépendant, n’est pas seulement un cri d’alarme, c’est un appel à l’éveil des consciences, avec les gardiens du monde vivant pour guides. Avec un commentaire de Pierre Richard (version française), Paul Watson (version anglaise) et Arkan Simaan (version portugaise) et une musique originale de Ed Rig. Avec la participation de Raoni Metuktire, Pirakuman Yawalapiti, Davi Yanomami, Tom BK Goldtooth, Megaron Txucarramãe, Kretâ Kaingang, Valdelice Veron, Mindahi Bastida, François Paulette, Patricia Gualinga Montalvo, Captain Paul Watson, Bernard Lavilliers, Sebastião Salgado, Nicolas Hulot, Francis Hallé, Antonio Donato Nobre, Antonia Melo, Maini Militão, Felicio Pontes, Don Erwin Krautler, Sonia Bone Guajajara, Valdenir Munduruku, Philippe Desbrosses, Gilles-Eric Séralini, Jean-baptiste Michel Redde, Valérie Cabanes… et de nombreux leaders autochtones, spécialistes et activistes brésiliens et internationaux. Au générique figure la liste des professionnels bénévoles et de tous les contributeurs qui ont permis à ce film ambitieux et totalement indépendant de devenir réalité. Durée 125 minutes. Mixé en 5.1.

Janvier / avril : poursuite et finalisation de la post-production (musique, motion-design, étalonnage, mixage, sous-titrage) du film ‘Terra Libre’, réalisé par Gert-Peter Bruch et produit par Planète Amazone. En février, voyage aux États-Unis pour enregistrer le commentaire de la version anglaise, dit par Paul Watson. Enregistrement du commentaire de la version portugaise en avril avec Arkan Simaan et Alban Senault.



Mis a jour le 2018-11-09 21:38:49

Haut de page