Brésil : des projets visant à préserver les espèces d’oiseaux en voie d’extinction


Face à la menace d’extinction qui pèse sur de nombreuses espèces d’oiseaux au Brésil, des associations s’organisent et montent des projets afin de tenter de préserver cette biodiversité. C’est le cas de l’ONG SAVE Brasil, qui, à travers son projet Forêt Atlantique du Nordeste, entend sauver des espèces d’oiseaux de l’extinction en reconnectant des fragments de forêts entre eux.


Crédits photo : Skyler Ewing | Pexels | CC BY-NC 2.0

Mise en place de projets visants à préserver les oiseaux en voie de disparition

Face à la menace d’extinction qui pèse sur de nombreuses espèces d’oiseaux au Brésil, des associations s’organisent et montent des projets afin de tenter de préserver cette biodiversité. C’est le cas de l’ONG SAVE Brasil, qui, à travers son projet Forêt Atlantique du Nordeste, entend sauver des espèces d’oiseaux de l’extinction en reconnectant des fragments de forêts entre eux. 

Dans le cadre du projet Forêt Atlantique du Nordeste, plusieurs actions ont été mises en place comme l’inauguration d’un Jardin des Colibris au sein de la réserve naturelle Pedra d’Antas, dans le Pernambouc, ou encore la promotion de l’agroforesterie.

 

Un risque d’extinction accru pour de nombreuses espèces d’oiseaux dans la région du Nordeste

On estime qu’il resterait seulement 5% de la surface originale de la forêt Atlantique du Brésil, ce qui correspond à 70 000 hectares de forêt tropicale localisée le long du littoral. Le problème est que cette forêt est « fragmentée », résultat d’une croissance urbaine toujours plus imposante, de l’expansion du nombre des cultures de canne à sucre ou de soja, ainsi que des pâtures pour le bétail.

Selon l’ONG BirdLife International, au Brésil, 234 régions seraient prioritaires concernant la préservation d’espèces d’oiseaux menacées. Parmi elles, la Serra do Urubu, dans l’Etat du Pernambouc, et la région de Murici, dans l’État de l’Alagoas, qui abritent quelque 343 sortes d’oiseaux, dont 18 seraient en danger critique d’extinction. C’est notamment le cas de l’espèce du Myrmidon de Snow, dont il resterait moins de dix individus vivant dans la réserve naturelle de Murici. 

En 2019, l’Anabate d’alagoas, ou encore l’Annabate cryptique ont été déclarées espèces disparues. D’autres espèces telles que la Chevêchette des Moore et l’Hocco mitou ont aussi été déclarées espèces disparues à l’état sauvage. À travers le projet Forêt Atlantique du Nordeste, plusieurs actions visant à préserver les espèces d’oiseaux ont ainsi été mises en place.

 

Plusieurs actions du projet Forêt Atlantique du Nordeste ont permis la préservation d’espèces d’oiseaux

En 2017, un Jardin des Colibris a été inauguré au sein de la réserve naturelle Pedra d’Antas, située dans le Pernambouc. Ce jardin abrite 23 sortes de colibris, parmi les 160 espèces d’oiseaux que l’on peut y observer. En plus d’attirer des oiseaux rares et menacés d’extinction, le jardin a également un rôle éducatif, puisque son but est d’informer les populations sur le danger environnemental que cause le fait d’acheter et de mettre en cage des oiseaux sauvages issus du commerce illégal.

L’agroforesterie fait également partie du projet de préservation des forêts mis en place par l’ONG SAVE Brasil. Près de la réserve naturelle de Murici, Joao Evangelista de Lima raconte comment il a pu, grâce à l’aide logistique et technique apportée par l’ONG, consacrer 3000 m² de son terrain à un système agroforestier, participant ainsi à la préservation de la forêt autour de chez lui. D’autres propriétés, comme celle de Joao de Lima, sont devenues des exemples illustrant de nouvelles techniques de reboisement et de préservation de l’environnement grâce à l’agroforesterie.

 

Dans l’État du Ceará, un projet pour tenter de préserver une espèce de perruches 

À l’échelle nationale, d’autres projets visant à protéger les espèces d’oiseaux menacés d’extinction ont été mis en place et continuent de porter leurs fruits. Dans la Serra de Baturité (Ceará), le projet de l’ONG Aquasis, Periquito Cara-suja, a permis sur une période de dix ans, la naissance de 800 perruches de l’espèce Conure à poitrine grise, grâce à la mise en place de nichoirs artificiels, faisant ainsi passer l’espèce du statut de “danger critique d’extinction” à “en danger”, une nuance importante lorsqu’il est question de préservation des espèces. 

Malgré les progrès notables que l’on peut observer grâce à de tels projets, les ONG environnementales et les scientifiques ne cessent de montrer leurs inquiétudes face à la menace d’extinction qui touche chaque année de plus en plus d’espèces animales et nécessite des moyens d’actions concrets.

 


Article rédigé par Maud Laurent

 

Sources principales : 

Mongabay : “Amid extinctions, forest corridors aim to save rare birds in Brazil’s northeast”

O Povo : “Pássaro ameaçado de extinção ganha nova chance graças a ONGs cearenses”

G1 : “Caixas-ninho e Refúgio Silvestre conservam população de periquitos-cara-suja”

 

A lire aussi sur le site de Planète Amazone

Journée internationale des forêts : Plus de 9000 espèces d’arbres à découvrir.

Journée mondiale de la vie sauvage.



Mis a jour le 2022-09-05 08:56:00

Haut de page

A la une

Actus

Agenda

[Climat]
06 novembre 2022 - 18 novembre 2022
L’Égypte accueillera la COP27 en novembre
Lire la suite

[Festivals / conférences / colloques]
18 octobre 2022
Ciné-débat "Quel avenir pour l'Amazonie ?" (annulé en raison des grèves)
Lire la suite

[Evénements publics]
15 octobre 2022
Rejoignez les Gardiens à l'occasion de la grande marche pour l'Amazonie à Paris
Lire la suite

[Evénements publics]
05 octobre 2022 - 09 octobre 2022
12ème édition du Festival Atmosphères
Lire la suite

[Evénements publics]
12 septembre 2022
Projection-débat du documentaire “La deuxième rencontre” de Véronique Ballot
Lire la suite

[Festivals / conférences / colloques]
18 août 2022 - 21 août 2022
Camp Climat Toulouse 2022
Lire la suite

Tout l'agenda

Vidéos récentes

3 June 2022
Message du cacique Raoni #STOPECOCIDE

9 November 2021
COP26 : Le Cacique Ninawa et Mindahi Bastida dénoncent les fausses solutions de nos dirigeants

9 November 2021
COP26 : Mindahi Bastida appelle à l’action, maintenant !

9 November 2021
Ouverture de la COP26 : l'hommage de Tom Goldtooth à un chef défunt.

22 August 2021
[RT France] l'accaparement du mot «planète» par le groupe Canal+

17 June 2021
Brésil : Valdelice Veron dénonce le projet de loi PL 490/2007 menaçant les terres indigènes

  Accéder à la chaine vidéo

Newsletter

Rejoignez les Gardiens de la Terre