COVID-19 : LE CHEF RAONI REMERCIE LES FRANÇAIS ET APPELLE À CONTINUER LA MOBILISATION


Une semaine après le lancement de sa campagne de soutien d’urgence “Covid-19 : Protégeons les Gardiens de l’Amazonie”, Planète Amazone a déjà récolté plus de 28 000 € pour le cacique Raoni Metuktire, qui appelle à continuer la mobilisation dans un message filmé


Photo : Planète amazone / Gert-Peter Bruch – Création graphique : Anthony Retiere.

Une semaine après le lancement de sa campagne de soutien d’urgence “Covid-19 : Protégeons les Gardiens de l’Amazonie“, le public a déjà permis à Planète Amazone de récolter plus de 28 000 € pour aider le peuple du cacique Raoni Metuktire, qui appelle à continuer la mobilisation dans un message filmé.

Planète Amazone étant reconnue d’intérêt général, vos dons sont défiscalisés à 66%

 

Alors que la pandémie fait rage, autant les peuples indigènes du Brésil sont globalement abandonnés par les autorités nationales, fédérales et, plus triste, par le peuple du pays, autant le public français sait-il une fois encore leur démontrer son incroyable solidarité.

En une semaine, ce sont plus de 28 000 € qui ont déjà été collectés par Planète Amazone pour permettre au cacique Raoni de sécuriser les villages de son territoire.

 

Vous êtes tout simplement formidables.

 

Le cacique Raoni, bénéficiaire de l’opération Metuktire-Kayapo, la première de la campagne “Covid-19, Protégeons les Gardiens de l’Amazonie”,  a tenu à nous envoyer à tous un message de remerciement, dans lequel il appelle à continuer la mobilisation pour protéger pas moins de 21 villages*.

N’hésitez pas à le diffuser largement.

 

CE QUE NOUS AVONS DÉJÀ FAIT EN UNE SEMAINE

Grâce à vos dons et au démarrage sur les chapeaux de roues de notre campagne “Covid-19 : Protégeons les Gardiens de l’Amazonie”, dont les médias français (France 24, Le Média, Geo, Le Parisien, Le Figaro…) et la presse internationale s’est faite l’écho,  nous avons pu parer au plus pressé, en coordination directe avec le cacique Raoni.

Ravitaillement du village de Metuktire en nourriture basique

Le plus urgent est bien sûr de pouvoir approvisionner les villages du territoire du cacique Raoni en alimentation de base, car si ceux-ci sont à peu près autonomes en temps normal, cela n’est plus le cas suite à l’afflux des habitants d’autres villages trop exposés au virus (proximité de routes, invasions…) ou des indigènes vivant habituellement en ville, pour les études ou le travail.

Planète Amazone a acheté pour le village de Metuktire des denrées alimentaires  : du riz, des pâtes, des haricots, de la sauce tomate, des oignons, de l’ail, de l’huile, du sel, du sucre,  etc. Nous avons également acheté des savons et des briquets. Ces premiers achats ont été effectués dès le 29 avril et récupérés par un groupe de trois kayapos masqués et respectant les gestes barrières dans la bourgade de São José du Xingu, la plus proche de leur territoire.

Le premier facteur qui impose un besoin de soutien en denrées alimentaires, est l’explosion de la démographie des villages en raison du confinement. La population des villages du territoire du cacique Raoni varie d’une communauté à l’autre. Il y a environ 350 personnes à Metuktire, chez le cacique Raoni. D’autres villages comme Kapot ont plus de 650 habitants. Mais ces populations explosent en raison du confinement. Par exemple, Metuktire attendait 148 villageois supplémentaires rien que pour la journée du 2 mai 2020. Sur place, un camp provisoire a été installé, pour qu’ils y restent le temps de la quarantaine (2 semaines). Dans un second temps, les nouveaux arrivants souhaitent construire un village bis dans la zone de l’ancien Metuktire, qui est accessible à pied. Cet ancien village avait été abandonné pour que la forêt y repousse naturellement, comme c’est l’usage chez les Kayapo.

Le second facteur est un grave problème de pollution du fleuve Xingu, actuellement en période de crue, en raison d’une contamination par les pesticides dangereux utilisés par les agriculteurs en amont. Les villageois sont traditionnellement des grands consommateurs de poissons, mais la contamination des poissons met en danger leur propre santé. Les indigènes de cette région ont donc été contraints, selon l’aide dont ils peuvent disposer, d’adapter leur régime alimentaire en complétant la nourriture traditionnelle par des denrées achetées en ville.

 

Achat de carburant

Le carburant est essentiel aux indigènes dans ces contrées reculées. Les distances sont si grandes que Pick-up et barques à moteur sont de rigueur. Dans le cas précis du confinement pour cause de pandémie du Covid-19, il leur permet de se ravitailler, et de rapatrier ceux qui ont dû rester en ville faute de moyen, ou d’acheminer des communautés exposées vers des villages plus sécurisés. Le carburant peut aussi servir à évacuer des malades.

Le carburant est aussi nécessaire pour alimenter le système d’épuration d’eau du village de Metuktire, qui fonctionne au Diesel. Grâce à notre achat, nous avons garanti 20.000 litres d’eau potable aux villageois.


*Le cacique Raoni nous appelle à l’aider à sécuriser le confinement 21 villages pendant toutes la durée de la pandémie de Covid-19. Voici leurs noms :
– villages du peuple Kayapo : Kapot, Metuktire, Piaraçu, Kretire, Jatoba, Bytire, Kromare, Kempô, Kapotnhinore, Aribaru, Môpkrore, Matkrere, Koroueti, Maida, More, Kacyanhoro, Kakamkuben, Panksamba
– village Wani-Wani – peuple Trumai
– village Kameretxikô – peuple Tapayúna
– village Pakaya – peuple yudjá

Planète Amazone étant reconnue d’intérêt général, vos dons sont défiscalisés à 66%

DONS PAR CHÈQUE

Pour soutenir l’opération “Kayapo-Metuktire” de la campagne de Planète Amazone, vous pouvez également faire un don par chèque en précisant au verso “Covid-19 – Kayapo”, en l’adressant à :

Planète Amazone
38 rue baudin
92400 Courbevoie


 

IMPORTANT : si le plafond de 30.000 € de l’opération Metuktire-Kayapo est dépassé, les fonds supplémentaires iront à notre deuxième opération en faveur des peuples indigènes pour la campagne “Covid-19 : protégeons les gardiens de l’Amazonie !”, actuellement en préparation.

Merci à vous tous pour votre phénoménale solidarité !

 


Sujet vidéo sur les peuples amazoniens, par Le Média, le 29/04/2020.

 



Mis a jour le 2020-04-11 16:23:56

Haut de page